Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a fini à contre-tendance de la plupart des autres places européennes, pénalisée par la décision de S&P d'abaisser la note souveraine de la France, de AA+ à AA.

L'indice CAC 40 a perdu 0,48% à 4.260,44 euros. Sur la semaine, l'indice phare de la Bourse de Paris recule de 0,3%.

* NUMERICABLE s'est octroyé 14,92% à 28,50 euros pour ses débuts en Bourse. Cette introduction sur le marché, la plus importante du genre depuis 2009, valorise le principal opérateur du câble en France autour de 3,5 milliards d'euros et lui permet de lever 652,2 millions en vue de se désendetter et poursuivre le déploiement de son réseau de fibre optique.

* Les VALEURS BANCAIRES illustrent la contre-performance de la Bourse de Paris en Europe, la décision de S&P sur la note de la France s'ajoutant aux anticipation d'une baisse plus tôt que prévu des rachats d'actifs de la Fed alimentées par les chiffres meilleurs qu'attendu de l'emploi américain.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a cédé 2,34% à 40,77 euros, BNP PARIBAS 0,97% à 53,10 euros et CRÉDIT AGRICOLE 0,46% à 9,118 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des banques a fini en repli de 0,15%.

* De nombreuses CYCLIQUES ont été délaissées, les dernières statistiques américaines suggérant un dénouement plus rapide que prévu du programme de soutien à l'économie de la Fed.

ALSTOM a perdu 2,49% à 28,24 euros, STMICROELECTRONICS 1,5% à 5,592 euros, SOLVAY 1,11% à 116,30 euros et SCHNEIDER ELECTRIC 0,93% à 61,72 euros.

PSA a lâché 5,18% à 9,871 euros, la valeur ayant fini sous un support technique situé entre 10 et 10,10 euros.

L'indice Stoxx du secteur AUTOMOBILE européen a abandonné 0,84% et celui de la construction 0,52%.

* VALLOUREC (-3,25% à 42,17 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, des analystes réduisant leur prévision de résultats après que le groupe a répété que ses performances du quatrième trimestre et du début de 2014 seraient freinées par le Brésil et des effets de change défavorables.

* TOTAL a fini en baisse de 1,18% à 43,80 euros. Le Groupe Bruxelles Lambert (-2,87%) a cédé 0,3% du capital du groupe pétrolier, via un placement privé, au prix de 43,88 euros par action, soit un montant global de 360 millions d'euros, selon un document de marché obtenu par Reuters.

* SANOFI s'est contracté de 0,81% à 78,02 euros. L'agence américaine des médicaments (FDA) a publié un document préparatoire négatif sur le Lemtrada dans lequel des experts estiment que ce traitement de la sclérose en plaques pourrait potentiellement générer des effets secondaires graves.

* A rebours de tendance, ARCELORMITTAL (+3,38% à 12,835 euros) a poursuivi sur sa lancée et signé la meilleure performance du CAC 40, après avoir progressé de 3,85% jeudi à la suite d'une publication trimestrielle meilleure qu'attendu.

Plusieurs analystes, ont relevé leurs prévisions de résultats et/ou leur objectif de cours sur le titre, comme JPMorgan, au lendemain de cette publication.

* Des VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont été recherchées dans un contexte d'interrogations à l'égard des politiques monétaires des deux côtés de l'Atlantique: perspective d'un durcissement plus rapide que prévu aux Etats-Unis, alors qu'en Europe des gérants ont le sentiment que la BCE a voulu les préparer à de possibles futures mauvaises nouvelles.

PERNOD RICARD a gagné 1,47% à 88,60 euros, ESSILOR 1,14% à 76,25 euros, ORANGE 0,35% à 9,692 euros et DANONE 0,22% à 53,72 euros.

* SES (+3,82% à 22,43 euros, plus forte hausse du SBF 120) a confirmé ses objectifs pour 2013 en dépit des retards de lancement de deux satellites.

* CNP ASSURANCES a grimpé de 2,92% à 13,22 euros, la valeur rebondissant sur un support technique, à 12,8 euros, testé la veille.

* AREVA (+1,87% à 18,505 euros) a remporté un contrat de 1,25 milliard d'euros auprès du brésilien Eletrobras Eletronuclear portant sur l'achèvement de la construction d'un réacteur dans l'Etat de Rio de Janeiro.

* AB SCIENCE (+1,75% à 20,93 euros) est resté demandé après avoir pris jusqu'à 27% au cours des trois dernières séances, dopé par des études prometteuses pour l'utilisation du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

* BOLLORÉ a chuté de 7,22% à 399,90 euros, plus forte baisse du SBF 120 dans des volumes ayant représenté 6,8 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, la valeur du groupe diversifié, qui vient d'introduire en Bourse Blue Solutions (-2,57% à 22,02 euros), reprenant son souffle après l'envolée de ces derniers mois.

* JCDECAUX a perdu 2,09% à 28,395 euros, les investisseurs se montrant déçus des perspectives du groupe, qui vise une croissance organique "légèrement positive" en 2013. CM-CIC Securities reste à "alléger" sur le titre avec un objectif de cours à 24 euros (contre 19,50 auparavant).

* DERICHEBOURG (-2,45% à 2,473 euros) a fait état d'une baisse de son chiffre d'affaires 2012-2013 à cause du recul, lié à la conjoncture, de son activité de services à l'environnement.

* BENETEAU (+3,58% à 13,87 euros) a publié un résultat opérationnel finalement à l'équilibre en 2012-2013 grâce à une activité meilleure qu'attendu tant dans les bateaux que dans l'habitat. Néanmoins, le groupe ne distribuera pas de dividende pour cet exercice clos le 31 août.

* MR BRICOLAGE (+1,54% à 10,57 euros) a publié un chiffre d'affaires en progression de 4% au troisième trimestre, grâce notamment à la montée en puissance des ventes en ligne.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Constance de Cambiaire, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...