Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a fini en hausse, l'indice CAC 40 prenant 0,64% à 4.064,32 points après avoir approché son plus haut de l'année en séance, soutenu par des données du commerce extérieur chinois supérieures aux attentes en juillet.

* De nombreuses CYCLIQUES ont été recherchées à la suite de la publication des chiffres des exportations chinoises qui suggèrent une stabilisation de la croissance en Chine après la montée des craintes sur le sujet à la suite de plusieurs statistiques jugées décevantes.

ARCELORMITTAL a grimpé de 4,08% à 9,632 euros, plus forte hausse du CAC 40, VINCI de 2,16% à 40,865 euros, VALLOUREC de 1,99% à 45,45 euros et BOUYGUES de 1,92% à 22,85 euros. Hors CAC, APERAM s'est adjugé 4,65% à 10,215 euros.

PSA (+6,46% à 10,405 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, la valeur continuant de bénéficier d'une forte dynamique d'achat incitant les investisseurs à réduire leur niveau de ventes à découvert sur le titre, tombé à 8,9% contre 10,4% fin juillet et 18% en début d'année selon des données Markit.

L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base (+2,8%) a signé la meilleure performance sectorielle en Europe quand celui de la construction a progressé de 1,17%.

* Les BANQUES européennes ont gagné 1,35% dans le sillage de COMMERZBANK (+15,65%), les investisseurs saluant la publication trimestrielle de l'établissement allemand malgré le recul plus marqué que prévu de son bénéfice, en soulignant notamment la capacité de la banque à assainir son bilan.

SOCIETE GENERALE a avancé de 2,39% à 35,20 euros, CREDIT AGRICOLE de 1,81% à 8,087 euros et BNP PARIBAS de 0,71% à 49,94 euros, le sentiment à l'égard des banques étant favorable dans un contexte de publications jugées solides dans le secteur.

* ORANGE a pris 1,23% à 7,384 euros avec son secteur européen (+0,88%), dopé par Deutsche Telekom (+7,71%), qui a annoncé une augmentation de ses dépenses de marketing aux Etats-Unis afin d'amplifier le gain de nouveaux clients sur un marché où il a engrangé de nouveaux abonnés pour la première fois depuis des années.

* A rebours de tendance, les VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont été délaissées dans un contexte de regain d'optimisme sur l'économie chinoise.

DANONE a lâché 0,64% à 59,07 euros, pâtissant également de l'avertissement lancé par Nestlé (-2,16%) sur son chiffre d'affaires 2013 dans un contexte de faiblesse de la consommation en Europe.

PERNOD RICARD a cédé 0,37% à 92,15 euros, L'OREAL 0,35% à 127,85 euros et EDF 0,07% à 22,18 euros.

L'indice Stoxx du secteur des boissons et de l'alimentation (-0,61%) a enregistré la plus forte baisse sectorielle en Europe.

* CAPGEMINI a perdu 1,12% à 42,805 euros, plus forte baisse du CAC 40, la dynamique de marché finissant par se retourner après que la valeur a été "surachetée" dernièrement.

* SODEXO a reculé de 2,3% à 67,19 euros, plus fort recul du SBF 120, la valeur ayant testé sa moyenne mobile à 50 jours (à 66,698 euros) en matinée après avoir échoué à franchir dernièrement une résistance technique autour de 70 euros.

* EUROFINS SCIENTIFIC a reculé de 1,11% à 177,95 euros, la dynamique de marché se retournant après que la valeur a été "surachetée" dernièrement à la suite de l'annonce de son partenariat avec Danone qui pourrait donner lieu à d'autres opportunités dans l'analyse des aliments, selon les investisseurs, et lui a permis de gagner 12,5% en trois séances.

* STERIA (+3,63% à 11,14 euros) a clôturé au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours (à 11,10 euros), à la faveur d'un rebond technique sur un support à 10,5 euros entamé la semaine dernière.

* ARCHOS a bondi de 19,27% à 3,90 euros, plus forte hausse du CAC Mid & Small dans des volumes ayant représenté 12 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, les investisseurs saluant la publication semestrielle et les projets du fabricant français de tablettes.

* SPIR COMMUNICATION a encore gagné 19,15% à 16,80 euros après un bond de 59% en deux séances sur des rumeurs d'une scission ou de cession d'activités pour redresser le groupe présent notamment dans la presse magazine locale gratuite et internet. La société n'a pas souhaité faire de commentaire pour le moment.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...