Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à mi-séance de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 recule de 0,92% à 3.937,35 points et poursuit sa consolidation, les inquiétudes sur la situation au Proche-Orient prenant le pas sur les signes d'amélioration des économies chinoise et européennes.

* Les financières, les technologiques et l'automobile pèsent sur la cote.

* STMICROELECTRONICS (-2,83%), RENAULT (-2,5%) et MICHELIN (-2,48%) accusent les trois plus fortes baisses du CAC 40.

* CREDIT AGRICOLE perd 1,69%. La banque a placé le solde de sa part de 7,6% dans la banque espagnole Bankinter au prix de 3,39 euros par action..

* SOCIETE GENERALE perd 1,79%, BNP PARIBAS 1,41%.

* HORS CAC 40, ALTEN perd 2,61% et VALEO 1,72% à 57,83 euros.

* Contre la tendance, ACCOR (+1,18%) est en tête des hausses du CAC 40, après que Bank of America Merrill Lynch a intégré le titre du groupe hôtelier dans sa liste de valeurs préférées et relevé son objectif de cours.

* LVMH perd 1,48%. Le groupe de luxe a renoncé à faire appel de la décision de la commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui lui avait infligé le 25 juin une amende record de huit millions d'euros estimant que LVMH aurait dû informer le marché de sa montée au capital d'HERMES.

* PSA PEUGEOT CITROEN (-1,27%) et BMW (-1,26%) ont décidé de ne pas renouveler leur partenariat sur les moteurs essence de moyenne cylindrée arrivant à échéance en 2016, estimant que leurs technologies ne sont pas compatibles, écrit mardi le site internet des Echos.

* AIR FRANCE-KLM (-3,51%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 à l'image de l'indice Stoxx des transports et loisirs (-2,47%), plus forte baisse sectorielle en Europe, plombé par un "profit warning" de RYANAIR (-13%).

* ILIAD (-3,45%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 alors que la holding de Xavier Niel, le fondateur d'Iliad, a vendu environ 3% du capital de la maison-mère de Free, via un placement privé représentant un montant total d'environ 319 millions d'euros aux cours actuels.

* DASSAULT SYSTEMES (-1,15%) a annoncé l'acquisition de Safe Technology, société britannique spécialisée dans l'analyse de la fatigue et de la longévité des produits. Le montant de la transaction n'a pas été rendu public.

* BIOMERIEUX (-1,75%) a annoncé l'acquisition pour 450 millions de dollars (340 millions d'euros environ) de BIO FIRE DIAGNOSTICS, un concurrent américain dans le domaine de la biologie moléculaire. Plusieurs analystes jugent le prix raisonnable. (Le communiqué ). Le laboratoire a annoncé par ailleurs une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires au 2e trimestre, à +4%, et confirmé ses objectifs 2013.

* VALEO et SAFRAN cède 1,73% et 1,1%. L'équipementier automobile et l'équipementier aéronautique ont annoncé mercredi la signature d'un partenariat de recherche dans l'assistance au pilotage de véhicules. Selon les deux groupes, qui n'ont pas précisé les termes financiers de leur accord, ce partenariat pourrait déboucher sur des premières solutions technologiques dès l'an prochain.

* PLASTIC OMNIUM (+2,24%) a annoncé que la division par trois du nominal de son action, votée lors de la dernière AG de l'équipementier automobile pour améliorer la liquidité du titre, interviendrait à l'ouverture de la Bourse de Paris, le 10 septembre.

* LATECOERE perd 3,56% après avoir annoncé une baisse de 1,3 point de sa marge opérationnelle à 5,7% au premier semestre, mais son chiffre d'affaires a progressé de 6,9% à 310,4 millions d'euros et l'équipementier aéronautique a confirmé prévoir une croissance d'environ 5% de son chiffre d'affaire cette année.

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI