Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en progression à la mi-journée, à l'instar des autres indices boursiers européens. Les investisseurs retiennent que, malgré la poussée de partis anti-Union européenne en France et en Grande-Bretagne, le Parlement européen reste dominée par les pro-européens.

L'indice CAC 40 repasse au-dessus des 4.500 points et avance de 0,39% à 4.510,81 points à 12h40.

* Les SSII sont à l'honneur après qu'ATOS (+4,89%) a annoncé un projet d'offre publique d'achat sur BULL (+21,45% à 4,87 euros, plus forte hausse du CAC Mid & Small). L'opération, qui est proposée en numéraire à 4,9 euros par action et valorise Bull 620 millions d'euros, vise à créer le numéro un européen du stockage de données à distance ("cloud").

De son côté, STERIA, pour laquelle Atos a également confirmé son intérêt, grimpe de 0,81% pendant que CAPGEMINI gagne 1,3%.

* SOITEC, fabricant de matériaux pour semi-conducteurs, bondit de 14,90%, plus forte hausse du SBF 120, après avoir annoncé un partenariat stratégique en Chine avec Shanghai Simgui. STMICROELECTRONICS prend 1,8%.

* Les VALEURS CYCLIQUES sont dans leur ensemble entourées avec le maintien à un plus haut de sept ans du moral des ménages allemands et alors que de nombreux investisseurs espèrent l'annonce de mesures de soutien à l'issue de la réunion de la BCE du 5 juin prochain.

ACCOR (+2,1%) figure en tête du CAC 40, BOUYGUES avance de 1,25%, RENAULT de 1,17% et ARCELORMITTAL de 1,11%. Hors CAC, APERAM s'octroie 3,6% et PSA 2,57%. L'indice Stoxx du secteur automobile européen progresse de 1,52%, plus forte hausse sectorielle en Europe.

* En revanche, AIRBUS GROUP perd 0,29% à 51,44 euros, plus forte des rares baisses du CAC 40, la valeur, sous la pression d'une ligne de tendance baissière passant vers 52,4 euros, ne parvenant pas à repasser au-dessus d'une résistance technique située vers 51,50 euros.

* De même, SARTORIUS STEDIM BIOTECH (-1,69% à 128,10 euros) accuse la plus forte baisse du SBF 120, la valeur testant en matinée sa moyenne mobile à 200 jours, à 125,73 euros, après avoir enfoncé un support technique autour de 130 euros.

(Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...