Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 progresse de 0,81% à 4.259,50 points à 12h45 dans un marché soutenu par la détermination de la BCE à contrer la déflation mais peu actif avant la publication, à 14h30, du rapport sur l'emploi américain en décembre.

* Des valeurs CYCLIQUES et L'ASSURANCE sont en tête des hausses du CAC 40, emmenées par SAINT-GOBAIN (+3,5%), sur laquelle UBS a relevé son objectif de cours d'un euro à 40 euros. CAPGEMINI s'adjuge 2,57%, RENAULT 2,91%, VALLOUREC 2,4% et AXA 1,86%.

Hors CAC 40, STERIA (+3,39%) signe la plus forte hausse du SBF 120.

* LVMH (+1,87%) et KERING (+0,84%) profitent des annonces de Swatch Group (+4,8%), qui prévoit une croissance solide cette année après une hausse de 9% de son chiffre d'affaires en 2013.

* ALCATEL-LUCENT, plus forte baisse du CAC 40, perd 1,6% après être passé sous sa moyenne mobile à 20 jours (3,274).

* LEGRAND perd 1,5%. Bank of America Merrill Lynch a abaissé sa recommandation d'achat à neutre. Dans le même secteur du matériel électrique, le broker est passé aussi d'achat à neutre sur REXEL (-1,13%).

* EUTELSAT (-3,44%) accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120 et SES perd 1,3% après la décision de JPMorgan d'abaisser son conseil sur les titres des deux sociétés de satellites, de "surpondérer" à "neutre".

* BENETEAU perd 4,5% après une baisse de ses ventes au premier trimestre 2013-2014, période traditionnellement peu significative. En s'appuyant sur son carnet de commandes à fin décembre, le fabricant de bateaux de plaisance prévoit toutefois de surperformer le marché des bateaux sur l'exercice. Gilbert Dupont souligne que le chiffre d'affaires est inférieur à ses attentes et a abaissé son conseil d'accumuler à alléger.

* RODRIGUEZ GROUP chute de plus de 10% après avoir annoncé que le tribunal de commerce de Cannes avait décidé l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire, le groupe n'ayant pas réglé l'échéance 2013 de son plan de sauvegarde.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI