Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance

Paris (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, dans un marché sans grande tendance à la mi-journée sur fond d'inquiétudes quant à la situation budgétaire aux Etats-Unis et, en Europe, à la situation grecque.

A 12h40, le CAC 40 est stable (+0,02% à 3.424,14 points) dans des volumes relativement faibles, moins de 600 millions d'euros ayant changé de mains sur NYSE Euronext.

* PUBLICIS s'octroie 2,82%, signant la plus forte hausse du CAC 40. La croissance organique du chiffre d'affaires du groupe a enregistré un net rebond en octobre, s'établissant au-dessus de 7% après une chute brutale et inattendue des investissements publicitaires en septembre.

* ALCATEL-LUCENT (+1,55%) poursuit sur sa lancée après avoir déjà gagné 14% lors des deux séances précédentes, l'annonce d'une hausse des dépenses de l'opérateur américain AT&T profitant au secteur des équipementiers télécoms.

* VINCI (+1,37%) surperforme son secteur (-0,59% pour l'indice européen Stoxx de la construction), la valeur profitant d'achats à bon compte après trois séances de baisse d'affilée (-4%).

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES pâtissent des doutes du marché sur l'Europe et les Etats-Unis.

SCHNEIDER ELECTRIC perd 1,15%, CAP GEMINI cède 0,99%, ALSTOM 0,9% et LEGRAND 0,6%.

* Lanterne rouge du CAC 40, LAFARGE rétrocède 1,51% après avoir grimpé de 1,63% vendredi à l'occasion de la publication de ses résultats, et malgré plusieurs relèvements de recommandation.

* EADS abandonne 0,93%.

Un Airbus A380 d'Emirates à destination de Dubaï a dû faire demi-tour vers l'Australie dimanche en raison d'un problème survenu sur un des quatre moteurs peu après le décollage.

Par ailleurs, Airbus a annoncé avoir livré 22 A380 cette année à fin octobre, en ligne pour atteindre son objectif de 30 livraisons fixé pour 2012.

* TOTAL (-0,22%) a entamé des discussions en vue de vendre certains actifs au Nigeria, mais n'entend pas quitter le pays, a déclaré son PDG Christophe de Margerie.

* MAUREL ET PROM est en baisse de 2,82% à 11,54 euros, la valeur fléchissant après avoir ouvert un "gap haussier" le 1er novembre sans réussir à franchir une résistance technique située à 12,2 euros.

* TELEPERFORMANCE, plus forte hausse du SBF 120, grimpe encore de 4,6% après avoir pris plus de 8% vendredi à la suite de la publication des résultats trimestriels du groupe de tourisme et de loisirs.

* BOLLORÉ avance de 4,26%. Le conglomérat a annoncé vendredi avoir absorbé sa filiale Financière du Loch, une société de gestion de portefeuille qui détenait 24,7% du capital d'Aegis avant sa cession en juillet.

* FAURECIA progresse de 1,53%, l'équipementier télécoms ayant annoncé son intention de supprimer 1.500 emplois en Europe occidentale afin de réduire ses coûts dans un environnement automobile dégradé sur le continent.

PSA, qui détient 57% de l'équipementier selon les dernières données Thomson Reuters, avance de 2,62%.

* ADP (+1,51%) a annoncé que son conseil d'administration avait proposé de nommer Augustin de Romanet, ex-patron de la Caisse des dépôts, au poste de PDG du groupe en remplacement de Pierre Graff, atteint par la limite d'âge.

Blandine Hénault et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...