Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a fini en baisse. Le marché s'est retourné en fin de séance, la poursuite des tensions sur le marché obligataire couplée à des indicateurs économiques américains jugés mitigés ayant éclipsé le regain d'optimisme né de la croissance française au premier trimestre.

L'indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,26% à 4.961,86 points après avoir gagné plus de 1% à la mi-journée.

* ENGIE (-2,49% à 17,795 euros) a accusé le repli le plus marqué du CAC 40. L'ex-GDF Suez a ajusté à la baisse ses prévisions pour 2015 afin de tenir compte de l'indisponibilité plus longue que prévu de deux de ses réacteurs nucléaires en Belgique.

* SAFRAN (-1,89% à 63,77 euros), AIRBUS GROUP (-0,84% à 60,20 euros) et, hors CAC, STMICROELECTRONICS (-1,3% à 7,12 euros) ont été pénalisés par la remontée de l'euro à plus de 1,13 dollar (à 1,1368 dollar vers 17h45).

* LAFARGE a reculé de 1,53% à 63,52 euros, la valeur ayant une nouvelle fois buté contre une ligne de tendance baissière passant ce mercredi vers 64,80 euros.

* ARCELORMITTAL a cédé 1,2% à 9,718 euros dans le sillage des cours du cuivre (-0,5%), pénalisé par la hausse moins marquée que prévu de la production industrielle chinoise.

* VIVENDI a finalement terminé la séance en repli de 0,51% à 22,25 euros après avoir gagné jusqu'à 3,6% en matinée à la faveur d'une publication trimestrielle jugée solide et de l'annonce d'un projet d'OPA sur la branche cotée de Canal+. Un analyste en poste à Londres juge toutefois élevée la valorisation du titre tandis qu'un trader explique que la valeur a buté sur une résistance technique à 23,20 euros.

* En revanche, BOUYGUES (+2,57% à 37,915 euros) a signé la plus forte des quelques hausses de l'indice CAC 40 après avoir annoncé des résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre et confirmé ses objectifs.

* AXA a pris 1,38% à 22,47 euros. Le groupe avait salué la semaine dernière la remontée des rendements obligataires, qui doit notamment bénéficier à ses ratios de solvabilité financière.

* Les VALEURS PARAPÉTROLIÈRES ont bénéficié de la progression des cours de l'or noir (+1,3% pour le baril de Brent) alimentée par le nouveau recul des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis.

VALLOUREC a grimpé de 3,86% à 23,39 euros, CGG de 2,8% à 6,766 euros et TECHNIP de 0,75% à 63,17 euros.

* NUMERICABLE-SFR (+9,55% à 56,58 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, plusieurs brokers ayant relevé leurs objectifs de cours et/ou leur conseil sur le titre au lendemain de la révision en hausse par l'opérateur télécoms de son objectif de rentabilité à "moyen terme" et du montant des économies prévues d'ici 2017.

* RUBIS (+6,23% à 64,45 euros) a inscrit un nouveau plus haut historique, à 65,88 euros, à la Bourse de Paris où le spécialiste de l'aval pétrolier et chimique a été soutenu par l'annonce d'un début d'année jugé solide en termes de volumes.

* MONTUPET (+5,19% à 69,96 euros) a été recherchée après la publication trimestrielle de l'équipementier automobile et l'annonce de perspectives saluées par les investisseurs.

* EURAZEO (+3% à 61,10 euros) a réaffirmé viser une introduction en Bourse (IPO) du loueur automobile Europcar avant l'été en fonction des conditions de marché et a publié un actif net réévalué, qui mesure la valeur de son portefeuille de participations, en hausse de 13,6% au 30 avril 2015 à 78,6 euros par action.

* UBISOFT (-5,7% à 15,795 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 en dépit de la publication de résultats annuels solides, les investisseurs étant déçus par le calendrier de ses prochains lancements de jeux vidéo à gros budgets concentrés à la fin de son exercice 2015-2016.

* COFACE a baissé de 2,73% à 10,70 euros, la valeur ayant buté sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 10,964 euros.

* BELVÉDÈRE (+10,17% à 18,63 euros) a annoncé une perte opérationnelle réduite en 2014, année de transition pour le groupe de vins et spiritueux, et dit observer au premier trimestre les premières retombées de son plan stratégique "BIG 2018".

* MGI COUTIER (+7,42% à 14,18 euros) a fait état d'une croissance record au premier trimestre (+24,2%) et sur le seul mois de mars. A périmètre et changes constants, les ventes de l'équipementier automobile ressortent en hausse de 6,7%.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...