Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séanceMarché : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, qui a repris le chemin de la hausse avec les autres places européennes après un début de séance hésitant où elle a touché de nouveaux plus bas d'un mois. A 12h40, le CAC 40 gagne 0,75% à 4.387,93 points :

* Le rebond des marchés européens est alimenté par les banques, dont l'indice sectoriel arrive en tête des hausses (+0,6%). A Paris, BNP PARIBAS prend 0,68% avant la réunion en fin de journée d'un conseil d'administration pour choisir un successeur à son président Baudouin Prot. L'ancien président de la Berd Jean Lemierre fait figure de favori pour lui succéder. CRÉDIT AGRICOLE gagne 1,11% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0,96%.

* Les foncières, deuxième plus forte hausse en Europe, bénéficient d'une note positive de Société générale, qui estime le secteur attractif au vu des dividendes qu'il propose dans l'environnement actuel de taux d'intérêt très bas qui devrait se prolonger. L'intermédiaire est passé à l'achat ou a relevé ses objectifs sur plusieurs valeurs. ICADE prend 1,32%, UNIBAIL RODAMCO 1,05%, GECINA 0,93%.

* KERING gagne 1,36%. Credit Suisse a relevé sa recommandation sur le titre à "surperformance" contre "neutre", avec un objectif de cours porté de 156 à 180 euros.

* AIR FRANCE KLM perd 1,72% après deux abaissements de recommandation de la part de Jefferies ("sous-performance" contre "conserver") et CM-CIC Securities ("renforcer" contre "acheter"). Le conseil d'administration du groupe a réitéré "son plein soutien" au plan Perform 2020 d'Air France et appelé les pilotes grévistes à la reprise des vols.

* TOTAL gagne 1,2%. La compagnie pétrolière a mis en vente sa participation de 17% dans le gisement Tahiti situé dans le golfe du Mexique, dont elle espère tirer entre 1,5 milliard et 2,0 milliards de dollars (1,2-1,6 milliard d'euros), selon des sources au fait du dossier.

* CGG cède 1,6%. Citigroup et Exane BNP Paribas ont réduit leur objectif pour la valeur à respectivement 6 et 8 euros, tout en confirmant leur recommandation de "vendre" pour le premier et "neutre" pour le second.

* LAURENT PERRIER baisse de 1,15% après l'annonce du remplacement du président du directoire, Michel Boulaire, par Stéphane Dalyac, 51 ans, venu de chez Yoplait, avec pour mission d'accélérer la croissance du groupe et de lui faire franchir "une nouvelle étape dans la stratégie de valeur menée depuis de nombreuses années".

* TRIGANO recule de 1,47% après un chiffre d'affaires en hausse limitée à 0,8% au quatrième trimestre de son exercice 2013-2014. Le constructeur de camping-cars et de caravanes a invoqué "un contexte européen peu favorable à l'acquisition d'équipements de loisirs". Finissant l'exercice sur un chiffre d'affaires en hausse de 9% (+3,9% à périmètre constant), il table sur une nouvelle croissance de ses ventes pour l'exercice en cours.

(Yann Le Guernigou, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI