Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les places européennes marquent une pause

Marché : Les places européennes marquent une pause

tradingsat

(CercleFinance.com) - En forte hausse hier, la plupart des places européennes marquent le pas ce mercredi.

Peu après 11h30, le CAC 40 s'effrite de 0,2%, tout comme l'AEX (Amsterdam), le Footsie 100 et l'Ibex 35 (Madrid). Le Footsie MIB (Milan) et le Dax grappillent pour leur part 0,1%, tandis que le SMI engrange 0,2%.

'Pour ce milieu de semaine, la tendance haussière devrait perdurer sur les marchés européens', estiment cependant les analystes de Saxo Banque.

'Le rally des marchés mondiaux a commencé sur les places européennes, en réaction à des informations selon lesquelles la BCE voudrait ajouter des rachats d'obligations d'entreprises à ceux d'obligations couvertes qu'elle a entamés cette semaine', commentent de leur côté les équipes d'IG.

En l'absence de donnée macroéconomique notable dans la zone euro, les opérateurs se focaliseront sur l'indice des prix américains en septembre, qui sera connu à 14h30. Ils ont pris connaissance ce matin d'un déficit commercial record au Japon. Celui-ci est ressorti à 10.477 milliards de yens (77 milliards d'euros) sur les neuf premiers mois de l'année, soit une hausse de 35% par rapport à la même période l'an dernier, mais ne préoccupe pas outre mesure les marchés occidentaux.

Ces derniers continuent d'avoir les yeux rivés sur les résultats des entreprises américaines. Si plusieurs poids lourds de la cote ont déçu ces derniers jours (Coca-Cola, IBM, McDonald's etc.), Yahoo ! a pour sa part battu le consensus hier soir. Boeing et AT&T feront pour leur part connaître leurs comptes tout à l'heure.

S'agissant des valeurs européennes, Heineken abandonne 1,8% à 57,1 euros à Amsterdam après avoir fait état d'un bénéfice net en recul de 5% sur un an à 460 millions d'euros et d'un revenu en baisse de 1,7% à moins de 5,6 milliards au titre de son troisième trimestre.

A Zürich, ABB (+1,5% à 20,1 francs suisses) figure de son côté à la deuxième place de l'indice SMI en dépit d'une baisse de son résultat net part du groupe de 15% à 1,9 milliard de dollars (0,83 dollar par titre) sur les neuf premiers mois de son exercice 2014, retrait ramené à 12% au troisie trimestre, à 734 millions de dollars.

Indicateur précurseur d'activité, les prises de commandes ont toutefois sensiblement accéléré au troisième trimestre, affichant une croissance organique de 28%.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI