Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les places européennes dans le vert avant la Fed

Marché : Les places européennes dans le vert avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens sont en hausse à l'approche de la très attendue réunion de la Fed.

Vers 11h20, le CAC 40 grappille 0,3%, tandis que le Footsie 100 et le Dax engrangent respectivement 0,5 et 1,5%. Malmené hier en raison des mauvais résultats de neuf banques transalpines aux stress tests de la BCE, le Footsie MIB (Milan) retrouve des couleurs (+2%). De leur côté, l'AEX, le SMI et l'Ibex 35 progressent de 1,3, 1,4 et 1,5%.

'La BCE a annoncé le rachat de 1,7 milliard d'euros d'obligations couvertes la semaine passée. De quoi calmer des investisseurs nerveux au sujet des résultats de la revue de qualité des actifs des banques', analyse Stan Shamu, stratégiste marchés chez IG.

'La volatilité est présente sur le marché, mais elle reste insuffisante pour envisager une sortie de la période de consolidation', commente pour sa part Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque, qui souligne que 'les investisseurs sont très peu enclins à prendre des risques à l'approche de la réunion de la Fed'.

Les regards sont en effet tournés vers les Etats-Unis alors que s'ouvre aujourd'hui la réunion du comité de politique monétaire de l'institution, qui doit acter la fin du troisième assouplissement quantitatif (QE3). Lancé par Ben Bernanke, prédécesseur de Janet Yellen, en septembre 2012, il a consisté en l'achat de milliers de milliards de dollars de bons du Trésor et d'actifs titrisés. Le but ? Faire baisser les taux d'intérêt à long terme, favoriser le secteur immobilier et stimuler la consommation.

Ce programme qui a largement soutenu les marchés actions touche donc à sa fin, dans un contexte d'inquiétudes grandissantes quant à la croissance mondiale. Si les Etats-Unis semblent 'réarmés' sur les fronts de l'emploi et de l'immobilier, le spectre de la déflation subsiste en zone euro, où la croissance est dangereusement faible.

Reste à connaître la position de la Réserve fédérale américaine concernant la remontée des taux. 'Les derniers signaux envoyés par certains membres du comité de politique monétaire ont brouillé les anticipations qui tablaient jusqu'à présent sur un premier durcissement de politique monétaire à l'horizon mi-2015. Les investisseurs attendent donc des éclaircissements de la part de Janet Yellen', analyse Christopher Dembik.

Toujours sur le front macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance tout à l'heure du chiffre des commandes de biens durables en septembre aux Etats-Unis puis de l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board pour le mois en cours, les deux données notables du jour.

Du côté des valeurs, KPN (+3,8% à 2,5 euros) se démarque à Amsterdam en dépit d'une perte trimestrielle nette de 76 millions d'euros liée à une dépréciation concernant Reggefiber. Hors exceptionnel, le groupe a dégagé un bénéfice net de 38 millions.

Sur le Footsie 100, BP (+0,2% à 431,3 pence) a de son côté relevé d'un peu plus de 5% le montant de son prochain coupon trimestriel après avoir publié des résultats en baisse, mais néanmoins en ligne avec les attentes.

A Zürich, le titre UBS s'adjuge, lui, 4,2% à 16,1 francs suisses (plus forte progression du SMI) dans le sillage de l'annonce d'un bénéfice sous-jacent avant impôts de 1,7 milliard de francs sur le trimestre écoulé, ce qui selon l'établissement 'démontre sa capacité bénéficiaire fondamentale'.

Novartis (+2,3% à 87,7 francs suisses) est également bien orienté après l'annonce d'une hausse de 9% de son résultat net ajusté au troisième trimestre à 3,3 milliards de dollars

Enfin, sur le CAC 40, un autre géant pharmaceutique, Sanofi décroche de 9,1% à 75,8 euros en raison de ventes et de prévisions décevantes. Le groupe cède à Total la place de première capitalisation boursière française.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...