Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les obligations refuges délaissées après les PIB

Marché : Les obligations refuges délaissées après les PIB

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les écarts de rendements se resserrent modestement sur les marchés obligataires de la zone euro, sur un regain de confiance des investisseurs dans l'économie de la région, qui les incite à privilégier les obligations les plus risquées.

Ainsi, sur les taux à 10 ans, ceux de l'Allemagne et de la France se tendent d'un point de base, à 1,82% et 2,36% respectivement, alors que ceux de l'Italie et de l'Espagne en perdent trois, à 4,20% et 4,44%.

Les opérateurs délaissent les titres refuges alors que la zone euro a donc renoué avec la croissance au deuxième trimestre, d'après Eurostat qui fait état d'une progression de 0,3% du PIB, après une baisse symétrique sur les trois premiers mois de l'année 2013.

Ce redressement s'appuie sur les croissances plus fortes que prévu des deux principales économies de la zone : les PIB de l'Allemagne et de la France se sont accrus de 0,7% et de 0,5% respectivement sur la période.

La réaction des marchés demeure toutefois timide, une bonne surprise ayant été anticipée par certains analystes au cours des jours précédents.

'Après les agréables surprises enregistrées en Italie et en Espagne, les récents indicateurs bruts pour l'Allemagne et la France ont accru les chances de surprise', assurait ainsi BofA Merrill Lynch dans une note publiée lundi.

'Reste seulement à savoir si la reprise n'est que temporaire ou plus durable', commentait en outre un stratège marchés d'IG ce matin.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...