Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les indices US terminent au plus haut du jour

Marché : Les indices US terminent au plus haut du jour

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le Dow Jones a repris +1,08% à 14.756,8 points et le Standard & Poor's 500 +1,43% à 1.574,6. Plus volatil, le Nasdaq a grimpé de +1,5% et le Russel-2000 de +1,8% (après -3,8% lundi).

Wall Street a nettement amplifié ses gains au cours de la dernière heure: les algorithmes haussiers 'ont fait le job' en propulsant tous les indices vers les 'plus hauts du jour' au coup de cloche final.

Mais les volumes ne suivent pas puisqu'il s'est échangé 550 millions de titres sur le 'S&P' contre 700 millions lors du 'sell off' de lundi: le rebond final s'explique bien davantage par l'abstention des vendeurs que par une vague de fond de rachats à bon compte.

Il faut souligner que les indices US ne sont après tout qu'à 1% ou 1,3% de leurs records absolus: difficile de trouver des titres réellement 'bon marché' avec des potentiels de gain très élévés.

L'autre aspect à prendre en considération, c'est l'expiration des produits dérivés sur le 'VIX' ce mardi et le changement d'échéance demain: tout devait être fait pour limiter la casse pour les vendeurs de volatilité (les institutionnels principalement) qui avaient été mis à mal la veille par une envolée hors norme de +43% du 'VIX' vers 17,3.

Il a pu être ramené ce soir sous les 14 à la toute dernière minute (soit -19,5% à 13,96), ce qui a certainement évité de lourdes pertes aux vendeurs de 'puts' après le carnage de la veille.

Les statistiques du jour ont certainement contribué à réconforter Wall Street : l'inflation est ressortie comme prévu en baisse de -0,2% (grâce au recul du prix des carburants).

La bonne surprise résidait principalement dans la forte hausse (+7%) des mises en chantier de logement au mois de mars (1.036.000 en rythme annualisé, contre 930.000 anticipé).

Certains opérateurs semblaient considérer -vu de l'Europe- que cette accélération est neutralisée par le recul de -3,9% des demandes de permis de construire (à 902.000 au lieu de 945.000/an) qui pourrait préfigurer un ralentissement de l'activité au second et troisième trimestre 2013.

La production industrielle de son côté a augmenté de 0,4% aux Etats-Unis au mois de mars 2013 (contre +0,2% attendu): pas suffisant pour restaurer une tendance postive sur le pétrole comme le démontre la stagnation du baril de 'WTI' vers 88,5$.

Le secteur de l'énergie qui avait coulé à pic la veille dans le sillage des valeurs minières et des parapétrolières qui ont repris la moitié du terrain perdu lundi avec Anadarko +3,4%, Halliburton +2,6%, Valero +2,2%.

Les banques ont également bien performé à l'image de Citigroup avec +4%, Morgan Stanley +1,7%, Wells Fargo +1,4%, JP-Morgan +1,2%.

Le Nasdaq (+1,5%) a été soutenu par Intel (+2,5%), très ramassé dans l'attente de ses résultats.
Intel enregistre une chute de ses ventes (-2% imputable aux baisses de commandes de puce pour PC) et le bénéfice -en repli de 27%- ressort à 0,40$ contre 0,41$ estimé: le titre était stable en 'after hour'.

Yahoo a publié des bénéfices supérieurs aux attentes (0,38$/titre) mais le chiffre d'affaire ressort en deçà du consensus (1,07Mds contre 1,1Mds$)suite au plus sévère recul des recettes publicitaires observé depuis 2 ans: le titre chutait de -4% en 'after hour'.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...