Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les indices US ont clôturé au plus bas du jour

Marché : Les indices US ont clôturé au plus bas du jour

tradingsat

(CercleFinance.com) - Contrairement à la tradition qui veut que les indices US clôturent au plus haut à la veille du week-end, les indices US clôture au plus bas du jour, le Dow Jones (-1,2% à 15.451) retombant même en-deçà de son niveau d'avant le communiqué de la FED mercredi soir (le bilan hebdo ressort à seulement +0,5%).

Les volumes ont été particulièrement étoffés sur le 'Dow' (380 millions de titres) mais cela s'explique aisément par la séance des '4 sorcières' puis son changement de composition lundi avec l'arrivée de Visa, Nike et Goldman Sachs (et la sortie de Hewlett Packard, Alcoa et Bank of America)

Le 'S&P' reculait de -0,72% (après 12 séances de hausse sur une série de 14), dans de gros volumes également alors que BlackBerry (-17% en clôture, -25% en séance à 8,2$) semble au plus mal avec une perte de près de 1Md$ (environ 0,5$ par titre contre -0,15$ anticipé) pour cause 'd'effet stock' après l'échec du lancement de sa dernière génération de smartphones il y a 6 mois.
Le Nasdaq reculait de seulement -0,38% mais Apple pesait sur la tendance avec -1%, le jour même du début de la commercialisation des i-Phone 5c et 5s (un modèle à plus de 750E)

Un gros titre paru jeudi matin résume assez bien le 'point d'orgue' de la semaine écoulée: 'la FED catapulte les indices vers de nouveaux sommets'.
Après 4 mois d'intense préparation psychologique en vue d'entamer une réduction de ses injections monétaires, la FED a décidé que les récentes de statistiques -plus médiocres les unes que les autres- plaidaient pour un maintien des injections 'plein pot'.

L'orgie de liquidités est donc prolongée de 6 semaines, voir plus: l'orchestre entame une nouvelle valse et les marchés se remettent à danser tandis que l'économie réelle se morfond.
James Bullard dans une interview vendredi soir expliquait qu'entamer le 'tapering' fin octobre aurait du sens.
Sinon, des rumeurs de prolongation du mandat de Ben Bernanke se renforcent après l'appel du pied en ce sens de Warren Buffet.

Les principaux replis du jour affectaient -outre Blacberry- des titres comme Netapp -2,6%, Microsoft -2,8%, Lennar et Peabody -3,1%, Garmin -3,2%, Caterpillar -3,4%, Rockwell -5,8%.

Facebook se distinguait avec +3,6%, Amazon avec +1,4% affichait un nouveau record absolu (à 320$ en intraday malgré des comptes dans le rouge).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...