Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les indices US dans le rouge en fin de séance

Marché : Les indices US dans le rouge en fin de séance

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un alourdissement subit et impulsif (attribué sans preuves incontestables aux incertitudes budgétaires) a fait replonger les indices US dans le rouge au cours de la dernière heure de cotations après 3 heures de stagnation (entre 17H et 20H) au sein d'un corridor singulièrement étroit de 0,1% d'amplitude (instauration d'une absence de volatilité quasi surnaturelle).

Et puis, le 'Dow' et le 'S&P' ont dérivé doucement entre 20H et 21H pour revenir à l'équilibre, ce qui ne préfigurait a priori rien d'inquiétant puisque les marchés US ont pour habitude de se tasser légèrement en début d'après-midi avant de renouer avec la tendance de fond -haussière depuis 4 ans et 6 mois- au cours des derniers échanges.

Un sursaut était d'autant plus attendu que les places européennes avaient engrangé 0,6% quelques heures plus tôt, encouragées par la promesse à peine voilée de la mise en oeuvre d'un LTRO en Europe 'au moment opportun' (et peut être dès une éventuelle réduction du 'QE-3' de la FED pour maintenir le niveau de liquidités optimal sur les marchés de capitaux internationaux).

Mais rien ne s'est passé comme anticipé: les vendeurs ont pris la main au cours de la dernière heure et se sont appliqués à faire clôturer le Dow Jones et le 'S&P' au plus bas... et il s'agit d'un 4ème repli consécutif. Cela constitue la seconde plus longue séquence baissière de l'année 2013 après la consolidation survenue entre le 14 et le 21 août.

Le 'Dow' à reculé de -0,43% à 15.334, le S&P500 de -0,28% à 1.697 alors que la défense des 1.700 points est apparue quasi inexistante.

Mais les optimistes soulignent que le Nasdaq a fini dans le vert avec +0,1% et le Russel-2000 s'est encore mieux comporté avec un gain de +0,25% à 1.074,5Pts et un nouveau record historique absolu de 1.082Pts vers 20H.

En résumé, si l'on fait la moyenne des indices les plus larges (ce qui exclut le Dow Jones), la séance de mardi se solde par un statu quo, une vision positive confortée par le recul du 'VIX' (l'indice de l'aversion au risque).

De nombreux opérateurs verraient avec bienveillance un scénario de stagnation des indices américains jusqu'à vendredi, histoire de clôturer le trimestre calendaire en beauté (sachant que lundi prochain, il sera plus compliqué 'd'habiller les portefeuilles').

Côté statistiques, le premier 'gros chiffre' US du jour a surpris agréablement: les prix de l'immobilier ont progressé de +1% aux Etats Unis en juillet (pour le 18ème mois consécutif) d'après la dernière enquête de la FHFA (Federal Housing Finance Agency).

Le rythme annuel de la hausse s'accélère à 9,6% contre +8,8% en juillet et l'indice S&P/Case-Shiller des prix immobiliers dans les 20 principales métropoles s'établit à +12,4% (toujours sur 12 mois glissants).

La publication à 16H de la confiance des consommateurs du Conference Board pour septembre (qui ressort en baisse de -2Pts à 79,7 contre 80,3 attendu) a d'abord été mal perçue... mais comme c'est une mauvaise nouvelle, cela en devient une bonne pour les marchés.

La journée fut également marquée aux Etats Unis par un discours à teneur clairement géopolitique de Barack Obama: il se veut plus conciliant avec l'Iran (il admet qu'il redevient possible de 'discuter') et met de l'eau dans son vin sur le dossier Syrien (même s'il souhaite une 'résolution forte') en n'évoquant plus de 'frappes' contre le régime de Damas.

Le Dow Jones a subit le repli de -2,3% de JP-Morgan qui va devoir faire face à plusieurs mises en cause par la justice US, notamment sur la question des 'foreclosures' et des saisies de logements présumées illégales mais également pour l'affaire de la manipulation du Libor (ainsi que 13 autres grandes banques de gabarit international).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...