Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les incertitudes sur la politique monétaire pèsent

Marché : Les incertitudes sur la politique monétaire pèsent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Toute une série de données a été publiée sur le Vieux Continent, n'occultant pas pour autant les questionnements sur la politique monétaire.

Proches de la clôture, Londres et Bruxelles perdent 0,4%, Paris 0,5%, Amsterdam 0,6%, Francfort 0,8%, Milan 1,5%, tandis que Lisbonne grappille 0,1%, Zurich gagne 0,2% et Madrid 0,7%.

Les analystes d'AXA Investment Managers continuent d'anticiper que la Fed mettra un frein à son assouplissement quantitatif à l'automne.

Aurel BGC met en lumière une 'perte de confiance des investisseurs internationaux dans la capacité ou la volonté des banques centrales de continuer à soutenir les marchés'.

'Le risque politique monétaire restera la thématique dominante sur les marchés dans les prochaines semaines', promettent les spécialistes. 'Le risque est centré sur les Etats-Unis et sur le discours des membres du FOMC', précisent-ils, ajoutant qu''il sera difficile pour la banque centrale d'éviter un ajustement brutal du marché obligataire'. Selon le bureau d'études, 'le QE ne pouvant se poursuivre éternellement, la poursuite de la remontée des taux longs dans les prochaines semaines est acquise'.

Tout au long de la journée, les investisseurs ont pris connaissance de nombreuses statistiques. Ainsi, la production industrielle corrigée des variations saisonnières a augmenté de 0,4% dans la zone euro et de 0,3% dans l'UE en avril 2013 par rapport à mars 2013, selon les estimations publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

L'Office National de Statistiques (ONS) a recensé 1,51 million d'inscrits aux allocations chômage au Royaume-Uni à la fin du mois de mai, soit 8.600 de moins qu'en avril, ce qui représente un taux inchangé à 4,5% de la population active.

Par ailleurs, le déficit des paiements courants de la France est resté globalement stable à 2,8 milliards d'euros en avril contre -2,9 milliards d'euros en mars, selon des chiffres publiés par la Banque de France.

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% en mai en France, ce qui représente une hausse de 0,8% sur un an, montrent des données de l'Insee.

Les prix à la consommation en Allemagne ont augmenté quant à eux de 1,5% en base annuelle au mois de mai, selon des chiffres dévoilés par l'Office fédéral de la statistique.

En outre, l'inflation espagnole a augmenté à 1,7% en mai après 1,4% en avril, d'après l'Institut national des statistiques.

L'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a annoncé une hausse des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis, de 2,5 millions de barils la semaine dernière, après une baisse de 6,3 millions de barils la semaine précédente.

Sur le front des valeurs, Vodafone dérape de 5,4% à 181,5 pence, après avoir 'confirmé qu'il avait approché Kabel Deutschland, à titre préliminaire et en vue d'une éventuelle offre'.Fitch Ratings pourrait être amenée à dégrader d'un cran sa note 'A-' sur Vodafone si l'opérateur britannique venait à conclure l'acquisition de Kabel Deutschland sans adopter d'autres mesures de réduction de sa dette.

H&M recule de 0,2% à 223,8 couronnes suédoises, avec des ventes en augmentation de 9% pour le mois de mai 2013, mais stables en données comparables.

Inditex avance de 4,2% à 101,9 euros, après être parvenu à augmenter légèrement son résultat net au terme d'un 1er trimestre 2013 marqué par des conditions climatiques difficiles.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI