Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les gains s'effacent sur certaines places européennes

Marché : Les gains s'effacent sur certaines places européennes

tradingsat

(CercleFinance.com) - La dynamique favorable de ce matin, largement liée aux espoirs d'interventions des banques centrales, s'efface sur certaines places alors que les derniers chiffres américains illustrent la faiblesse des fondamentaux économiques.

Francfort s'adjuge encore 0,9%, Amsterdam 0,5% et Londres 0,2%, mais Paris et Bruxelles ne grappillent plus que 0,1%, Zurich stagne, Milan cède 0,1%, Madrid et Lisbonne 0,4%. A Wall Street, le Dow Jones avance encore de 0,3% à près de 14294 points.

'Maintenant que le Dow est au plus haut, la question est de savoir si cela va attirer de nouveaux fonds sur le marché ou pousser les investisseurs à retirer leurs billes', s'interroge Chris Weston, stratège de marché chez IG qui 'penche plutôt pour la première hypothèse'.

'L'appétit pour le risque est resté soutenu ce mercredi', souligne RTFX, qui met en avant les perspectives grandissantes d'assouplissement monétaire de la BCE et des Banques d'Angleterre et du Japon, ainsi que l'engagement de la Fed de poursuivre ses rachats d'actifs.

Les chiffres contrastés de l'économie américaine rappellent toutefois des fondamentaux économiques incertains : si le secteur privé a généré 198.000 emplois en février, les commandes à l'industrie ont reculé de 2% en janvier.

Vodafone s'adjuge 6,4% à 179 pence à Londres, alors que selon des rumeurs de presse, son partenaire américain Verizon étudierait un rachat de la participation de l'opérateur britannique dans leur coentreprise Verizon Wireless.

Tesco progresse de 2,2% à 380 pence, aidé par Crédit Suisse qui passe de 'neutre' à 'surperformance' et relève son objectif de cours de 355 à 430 pence sur le titre du géant britannique de la distribution.

Thomas Cook avance de 0,6% à 86 pence, après l'annonce par le voyagiste d'un plan de restructuration au Royaume Uni, qui se traduira par la suppression de 2500 emplois à temps plein, sur les 15500 qu'il compte actuellement dans le pays.

Henkel grimpe de 2,6% à 70,4 euros, soit l'une des meilleures performances du DAX, dans le sillage de bénéfices en forte hausse sur fond d'amélioration des marges et de croissance organique dans l'ensemble de ses activités de biens de consommation.

A Paris, Bourbon caracole en tête du SBF120 avec un gain de 12,3% à 23,4 euros, après l'annonce de résultats annuels en ligne avec les attentes, de perspectives solides pour 2013 et d'un allègement de son bilan destiné à financer la croissance.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI