Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les gains s'amenuisent après les données américaines

Marché : Les gains s'amenuisent après les données américaines

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices européens voient leurs gains s'amenuiser cet après-midi après la publication de ventes de détail ternes aux Etats-Unis, mais continuent de profiter de l'indice ZEW, ainsi que de l'hypothèse de mesures de soutien économique en Chine.

Lisbonne progresse de 0,7%, Francfort, Milan et Bruxelles gagnent encore 0,4%, devant Paris et Amsterdam (+0,3%), Madrid et Zurich (+0,2%) et Londres (moins de +0,1%). A New York, le Dow Jones perd 0,4% et le Nasdaq 0,5%.

Aux Etats-Unis, les ventes de détail n'ont progressé que de 0,2% le mois dernier, alors que les économistes visaient une progression de 0,3%. Par ailleurs, les prix à l'importation se sont accrus de 0,2% sur le même mois et les stocks des entreprises ont stagné en juin.

Néanmoins, les marchés profitent encore de l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne, qui a augmenté de 5,7 points au mois d'août pour s'établir à 42, alors que les économistes ne l'anticipaient qu'autour de 38.

'Les signaux avant-coureurs d'une fin de la récession dans des pays importants de la zone euro peuvent avoir contribué à la hausse de l'indice', explique le ZEW, qui pointe aussi une demande intérieure robuste en Allemagne.

En outre, 'l'économie chinoise n'affiche plus de taux de croissance à deux chiffres et il semble que le gouvernement de Pékin se prépare à amortir le choc en employant des injections monétaires', indique David Madden, analyste marché chez IG.

Du côté des valeurs, E.On s'adjuge 1,8% à 12,5 euros et domine sur le DAX, après la publication par le groupe énergétique allemand de résultats certes pénalisés par la conjoncture, mais en baisse moins forte que prévu.

ThyssenKrupp cède par contre 1,9% à 16,8 euros et reste donc à l'écart de la tendance à Francfort, affecté par un article du Wall Street Journal selon lequel le groupe industriel pourrait être amené à conserver son aciérie brésilienne.

C'est toutefois K+S qui essuie la plus forte baisse de l'indice-phare de Francfort, de 2,4% à 18,1 euros, après la publication par l'agrochimiste de chiffres de deuxième trimestre en retrait plus fort qu'anticipé.

International Airlines Group grimpe de 2,9% à 321 pence à Londres, soutenu par UBS qui reste à 'achat' et rehausse son objectif de cours de 310 à 365 pence, en réaction aux résultats meilleurs que prévu du transporteur aérien.

H&M avance de 1,1% à 245 couronnes suédoises sur l'OMX, aidé par Crédit Suisse qui relève son opinion de 'sous-performance' à 'neutre' et son objectif de cours de 175 à 240 couronnes, dans le sillage de ses estimations pour la chaine de vêtements.

En queue du CAC40, Société Générale subit des dégagements (-1,4% à 35,1 euros) après la cession par Groupama du solde de sa participation dans le groupe bancaire, qui représente moins de 1,9% de son capital.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI