Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les gains résistent malgré Wall Street

Marché : Les gains résistent malgré Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'ouverture du Dow Jones dans le rouge à Wall Street, plombé par certaines publications de résultats mal accueillies, n'empêche pas les marchés européens de conserver pour la plupart des gains appréciables cet après-midi.

Milan et Lisbonne s'adjugent 1,7%, devant Paris (+1%), Madrid (+0,7%) et Bruxelles (+0,6%), tandis que Londres gagne 0,4%, Zurich 0,3%, qu'Amsterdam stagne, mais que Francfort recule de 0,4%. Wall Street cède 0,3% de son côté.

Les opérateurs semblent vouloir profiter d'opportunités d'achat qui ont émergé avec le récent accès de faiblesse des cours de Bourse. 'Les valorisations vont maintenant de 'raisonnables' à 'super attractives' ', juge-t-on chez Citi.

'Nous ne sommes plus sur le syndrome d'explosion de la zone euro et de crise financière', note pour sa part un gérant de Barclays Bourse, rappelant que l'Espagne a emprunté sur le marché obligataire avec un taux au plus bas depuis septembre 2010 sur l'échéance 10 ans.

L'actualité du jour est dominée par la réunion de Washington, au cours duquel le ministre japonais des Finances a indiqué ne voir aucune opposition de la part des pays du G20 à la politique monétaire de son pays.

Aucune donnée économique n'était attendue aux Etats-Unis, mais la séance est riche en publications d'entreprises: les performances de Microsoft, Google et Honeywell sont saluées, à la différence des chiffres d'IBM, General Electric et McDonald's.

Du côté des valeurs européennes, SAP chute de 3,5% à 57,6 euros à Francfort, à la suite de la publication par l'éditeur de logiciels d'entreprises de chiffres d'activité inférieurs aux attentes sur le premier trimestre 2013.

Toujours dans le domaine informatique, Capgemini perd 1% à 33,3 euros à Paris, subissant le contrecoup des résultats trimestriels dévoilés jeudi par IBM : le géant américain a manqué le consensus tant en termes de bénéfices que de revenus.

L'Oréal grimpe par contre de 4,3% à 126,3 euros sur le CAC40, salué pour un chiffre d'affaires trimestriel de 5,9 milliards d'euros. A données comparables, la croissance du leader mondial des cosmétiques est ressortie à 5,5%.

Statoil s'adjuge 1,7% à 136 couronnes norvégiennes sur l'OMX, dopé par l'annonce par la compagnie pétrolière d'une découverte 'considérable' d'hydrocarbures sur le champ offshore de Gullfaks, en mer du Nord.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...