Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les gains de la matinée s'évanouissent

Marché : Les gains de la matinée s'évanouissent

tradingsat

(CercleFinance.com) - La majorité des Bourses européennes sont tirées à la baisse cet après-midi, dans le sillage d'une ouverture négative à Wall Street qui s'ajoute à des données économiques déprimantes en provenance d'Asie.

Lisbonne grimpe de 1,1%, loin devant Madrid et Milan (+0,1%), tandis que Paris et Bruxelles marquent le pas, et que Zurich perd 0,3%, Londres 0,4%, Amsterdam 0,7% et Francfort 0,8%. A New York, le Dow Jones perd 0,4% et le Nasdaq 0,2%.

'Les places boursières ont touché des plus hauts historiques, ce qui pourrait justifier quelques prises de bénéfices', souligne Valutrades, qui met aussi en avant une Fed incitée à une politique monétaire moins accommodante par les bons chiffres de l'emploi aux Etats-Unis.

'Certains membres du FOMC évoquent un risque de 'bulle'. De fait, lorsque la hausse des marchés s'explique seulement par les 'liquidités', le risque de 'bulle' n'est pas loin...', notait d'ailleurs ce matin Aurel BGC.

En outre le moral est miné par une baisse inattendue des exportations chinoises en février, faisant ressortir un déficit commercial rarissime pour la Chine, ainsi que par une révision en baisse de 0,1 point de la croissance japonaise au quatrième trimestre 2013, à +0,2%.

Au chapitre des données économiques, a été publiée, ce lundi, la production de l'industrie manufacturière française qui a rebondi de 0,7% en volume au mois de janvier après une stabilité en décembre 2013.

Randstad avance de 0,8% à 45 euros à Amsterdam, soutenu par UBS qui relève sa recommandation de 'vente' à 'neutre' avec un objectif de cours maintenu à 44 euros, après une sous-performance récente du titre du groupe de ressources humaines.

GSK progresse de 0,8% à 1.666 pence à Londres, le laboratoire pharmaceutique ayant réussi son renforcement au capital de sa filiale indienne, à l'issue d'une offre sur les actions de celle-ci, offre annoncée en décembre dernier.

A Paris, Bouygues (+7,4% à 32,3 euros) et Iliad (+10,3% à 208,4 euros) tiennent le haut du pavé alors que les deux groupes négocient un important transfert de fréquences. Le titre de la maison-mère de Free profite en outre de résultats 2013 de bonne facture.

A Madrid, Inditex recule de 1% à 104,6 euros, pénalisé par une dégradation de recommandation chez Jefferies de 'achat' à 'conserver' avec un objectif de cours ramené de 135 à 115 euros sur le titre du propriétaire de Zara.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI