Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les gains de la matinée s'affaissent

Marché : Les gains de la matinée s'affaissent

tradingsat

(CercleFinance.com) - La réouverture mitigée de Wall Street après un week-end de trois jours pèse sur les indices européens, malgré l'annonce d'une action de la PBoC saluée en début de séance et des prévisions économiques encourageantes du FMI.

Zurich gagne encore 0,5% et Milan 0,4%, mais Francfort ne prend plus que 0,2%, Paris et Londres 0,1%, Lisbonne cède 0,2%, Madrid et Bruxelles 0,3% et Amsterdam 0,7%. A New York, le Dow Jones recule de 0,2% alors que le Nasdaq avance de 0,4%.

Les places européennes suivaient pourtant ce matin leurs consoeurs asiatiques (+1% à Tokyo et +0,5% à Shanghai et à Hong Kong), qui ont progressé 'suite la détente du marché interbancaire chinois', selon un analyste d'Aurel BGC.

Ce dernier souligne que la Banque Populaire de Chine (PBoC) 'a annoncé avoir injecté des liquidités dans le système bancaire chinois pour les banques puissent répondre à la forte demande de cash, traditionnelle lors des fêtes du nouvel an chinois'.

Par ailleurs, le fonds monétaire international a relevé sa prévision de croissance mondiale cette année de 3,6% à 3,7%, avec une accélération de la croissance américaine et une sortie de récession pour la zone euro.

'L'amélioration des fondamentaux en zone euro va continuer de constituer un catalyseur important pour la progression des actifs européens', estime Fabrice Cousté, directeur général de CMC Markets France.

A Amsterdam, l'action Unilever décolle de 3,6% à 29,9 euros, le géant des produits de grande consommation étant parvenu à se développer et à améliorer ses marges, malgré un avertissement sur sa croissance en septembre dernier.

Lanterne rouge à Paris, Alstom chute de 14,3% à 23,8 euros, sanctionné pour une baisse de 12% des prises de commandes sur neuf mois. L'équipementier pour l'énergie et les transports anticipe un cash-flow libre légèrement négatif sur son second semestre.

SAP essuie l'une des quelques baisses du DAX et perd 2% à 59,4 euros, à la suite d'un report d'objectif de marge opérationnelle à moyen terme par l'éditeur de progiciels, en raison de sa stratégie d'accélération dans le 'cloud'.

Roche (-0,2% à moins de 250 francs suisses) reste à l'écart de la tendance à Zurich, sur fond de résultats d'études de phase III décevants concernant la bitopertine, dans le traitement des symptômes de la schizophrénie.

A Londres, SABMiller recule de 0,4% à 3080 pence après le point d'activité du brasseur d'origine sud-africaine, mais Ryanair avance de 2,2% à 6,8 euros, soutenu par un relèvement d'objectif de cours à huit euros chez HSBC.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI