Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les fonds monétaires menacés par les taux négatifs en zone euro

Marché : Les fonds monétaires menacés par les taux négatifs en zone euro

Marché : Les fonds monétaires menacés par les taux négatifs en zone euroMarché : Les fonds monétaires menacés par les taux négatifs en zone euro

par Marc Jones et Jamie McGeever

LONDRES (Reuters) - L'industrie européenne de la gestion monétaire est prise en tenaille entre la menace de taux d'intérêt négatifs et de nouvelles contraintes réglementaires qui risquent de la mener au bord de la disparition.

Les fonds monétaires gèrent environ 850 milliards d'euros d'actifs investis dans des titres à court terme dont les notes ne sont pas inférieures à la catégorie investissement mais ils peinent à dégager des profits dans un environnement de taux déjà proches de zéro.

Sur les 1.555 fonds recensés au début de 2011, près de 400 ont déjà fermés et l'éventualité du passage en territoire négatif du taux de la facilité de dépôt de la Banque centrale européenne (BCE) augure mal de l'avenir de ceux qui restent.

Certes, les fonds monétaires n'ont pas accès à la facilité de dépôt de la BCE, mais le passage en territoire négatif du taux servi sur les fonds qui y sont déposés par les banques de la zone euro aurait pour effet d'accentuer les pressions à la baisse sur les taux courts, compliquant un peu plus encore la tâche des gérants monétaires.

"Cela pourrait bien être le dernier clou dans le cercueil des fonds monétaires", prévient Patrick Siméon, responsable de la gestion monétaire d'Amundi.

"Le fait que nous puissions encore capter une prime de crédit sur les émetteurs non souverains signifie que nous parvenons encore à dégager un rendement positif."

"Si la banque centrale passe en territoire négatif, nous n'aurons plus aucune chance d'atteindre cet objectif."

Les fonds monétaires ont enregistré une décollecte nette de 57 milliards d'euros cette année.

CONTRAINTES RÉGLEMENTAIRES

Pour de nombreux analystes, une disparition de l'industrie ne serait pas nécessairement dramatique, les fonds devant trouver à s'investir ailleurs. Mais pour d'autres, les gouvernements et les banques de la zone euro verraient se tarir une source de financement encore abondante et sûre alors que la reprise économique reste très fragile.

Les fonds monétaires détiennent en effet 22% de l'ensemble des titres à court terme émis par les Etats et les entreprises de la zone euro et près de 40% des titres à court terme émis par les banques, selon Barclays.

Les opérateurs du marché monétaire ne s'attendent pas à ce que la BCE opte pour un taux de dépôt négatif selon une enquête Reuters publiée la semaine dernière, mais certains responsables monétaires de la zone euro comme Jörg Asmussen, membre du directoire de la BCE, n'ont pas exclu cette éventualité.

De grands fonds monétaires s'y préparent d'ailleurs, certains d'entre eux ayant refusé d'accepter de nouvelles souscriptions ou décidé de les plafonner tandis que d'autres ont élargi la gamme de leurs supports d'investissement pour garder une chance de dégager des bénéfices.

Jon Boyle, gérant de l'Institutional Liquidity Fund de Fidelity se veut confiant malgré un environnement difficile et se refuse à penser que l'industrie peut disparaître.

Il reconnaît toutefois que sa survie dépend de la volonté des clients de payer des commissions de gestion tout en sachant que la performance des fonds monétaire peut être négative.

Pour lui, le passage en territoire négatif du taux de dépôt de la BCE reviendrait à "franchir le Rubicon".

"Si vous gagnez cinq à dix points de base en ce moment, quel que soit l'actif dans lequel vous investissez, une baisse de 10 points de base vous met dans le rouge", prévient-il.

Outre la menace de taux négatifs, l'industrie de la gestion monétaire doit aussi composer avec un renforcement de ses règles prudentielles engagé après la faillite de Lehman Brothers en 2008 et qui pèse sur sa rentabilité.

Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...