Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les données américaines ajoutent au pessimisme

Marché : Les données américaines ajoutent au pessimisme

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places européennes évoluent pour la plupart en terrain négatif, toujours affectées par les inquiétudes au sujet de la situation en Ukraine, auxquelles s'ajoutent des données américaines décevantes.

Milan chute de 0,9% et Francfort de 0,8%, devant Paris (-0,6%), Lisbonne (-0,5%), Londres (-0,3%), Amsterdam et Bruxelles (-0,1%), tandis que Zurich et Madrid grappillent 0,1%. A New York, le Dow Jones se stabilise et le Nasdaq recule de 0,4%.

'Avec les Etats-Unis qui se disent prêts à imposer de nouvelles sanctions et l'Union européenne qui gèle les actifs d'un nombre croissant de personnalités russes, on peut dire qu'on est en train de connaître une escalade', notait ce matin un analyste marchés d'IG.

L'incertitude sur le dossier ukrainien semble d'ailleurs peser sur l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne, qui a rétrocédé 3,4 points à 43,2 en avril, alors que les économistes n'attendaient qu'un recul aux environs de 46.

L'actualité américaine ne permet pas de faire revenir les indices européens dans le vert : si les résultats de Coca-Cola et de Johnson & Johnson se sont montrés satisfaisants, l'indice d'activité Empire State a reculé contre toute attente à 1,3 ce mois-ci, contre 5,6 en mars.

Les investisseurs ont aussi pris connaissance d'une accélération de l'inflation aux Etats-Unis en mars, à 1,5%, une dynamique qui 'devrait permettre à la Fed d'annoncer une nouvelle réduction de ses rachats d'actifs lors de sa réunion d'avril', selon Natixis.

A Zurich, Roche gagne 0,5% à 256 francs suisses, après l'annonce d'un chiffre d'affaires en croissance de 5% au premier trimestre, avec l'impulsion de la demande d'anticancéreux et de produits pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Nestlé grappille 0,1% à 67 francs, alors que le géant agroalimentaire a dévoilé une croissance organique de 4,2% au premier trimestre et a confirmé sa prévision d'une croissance de 5% pour l'ensemble de l'année.

L'Oréal avance de 1,6% à 122,6 euros à Paris, malgré un chiffre d'affaires de 5,6 milliards d'euros au premier trimestre, en hausse de 3,5% à données comparables, soit sa plus faible croissance organique depuis 2009.

A Londres, Rio Tinto dévisse de 2,9% à 3310 pence à la suite d'un point sur la production de la compagnie minière anglo-australienne, et SABMiller perd 1,8% à moins de 3070 pence, après un avertissement sur résultats du brasseur d'origine sud-africaine.

Parmi les valeurs en tête à Milan, l'action Campari prend 1,2% à 6,2 euros, entourée pour l'acquisition par la maison italienne de spiritueux du Sicilien Fratelli Averna, pour une valeur d'entreprise de 103,7 millions d'euros.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...