Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les craintes sur la Grèce persistent

Marché : Les craintes sur la Grèce persistent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens restent dominés par la correction cet après-midi dans le sillage d'Athènes (-1,6%), alors que l'on prend conscience que la rallonge qui a été accordée à la Grèce n'est que temporaire et que rien n'est réglé sur le fond.

Milan perd 1,1%, Amsterdam 0,5%, Londres 0,4%, Paris, Zurich et Lisbonne 0,3%, Madrid 0,2%, Francfort et Bruxelles 0,1%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq gravitent autour de leurs équilibres.

Si la Grèce a obtenu un répit de quatre mois par la prolongation de son programme d'aide jusqu'à fin juin, les dirigeants allemands ont rappelé que les négociations avec le gouvernement Tsipras pour un accord définitif sont loin d'être terminées.

XTB France note d'ailleurs que l'Eurogroupe a simplement considéré la liste de réformes proposées par Athènes comme une 'première étape', et qu'il a appelé les autorités grecques à encore développer et élargir cette liste.

'La perspective d'un échec des discussions sur la dette grecque n'est pas complètement écartée', prévient ainsi Tony Cross chez Trustnet Direct, soulignant notamment que 'la volte-face de Syriza est susceptible de provoquer la colère des électeurs en Grèce'.

Sur le plan des valeurs, Telefonica prend 1,8% à Madrid, malgré un bénéfice net 2014 de l'opérateur télécoms grevé notamment par l'impact des changes au Venezuela, ainsi que des provisions pour restructuration et des dévaluations.

Parmi les publications à Paris, les opérateurs saluent l'équipementier aéronautique Safran (+3%), l'assureur AXA (+3,5%) et dans une moindre mesure le conglomérat Bouygues (+0,7%), mais sanctionnent l'équipementier automobile Valeo (-2%).

Adecco recule de 2% à Zurich et Randstad de 2,6% à Amsterdam, pénalisés par des dégradations chez Credit Suisse de 'surperformance' à 'neutre' sur les titres des deux groupes de ressources humaines.

A l'inverse, Umicore tient le haut du pavé à Bruxelles avec un gain de 3,8% après que le même bureau d'études ait relevé son opinion de 'neutre' à 'surperformance' sur l'action du groupe de métallurgie.

Aux Etats-Unis, les ventes de logements neufs ont diminué de 0,2% le mois dernier, à un rythme annualisé 481.000 unités, là où les économistes tablaient en moyenne sur un repli beaucoup plus marqué autour de 470.000.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI