Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les changes peu affectés par le risque politique

Marché : Les changes peu affectés par le risque politique

tradingsat

(CercleFinance.com) - Toujours pas de rebond contre le billet vert pour la monnaie unique européenne en cette fin de semaine marquée par une montée des risques géopolitiques, tant dans l'Est de l'Europe qu'au Moyen Orient. A cette heure sur le marché des changes, l'euro reste neutre (- 0,03%) contre le dollar à 1,3522, et il s'apprête à terminer la semaine sur une baisse de l'ordre de 0,6%.

Contre le yen, la devise européenne se reprend ce midi de 0,16% à 137,07, mais la même baisse hebdomadaire se profile. Rien à signaler contre le sterling (+ 0,01% à 0,7910) ni contre le franc suisse (+ 0,02% à 1,2143).

La tension a encore monté d'un cran en Europe : un avion de ligne de Malaisia Airlines comptant environ 300 passagers et membres d'équipages est tombé hier soir dans l'est de l'Ukraine, dans la partie du pays contrôlée par les rebelles pro-russes s'opposant aux troupes loyales à Kiev. Plusieurs Etats, dont Washington, ont évoqué un geste délibéré et un tir de missile. A coups de déclarations, les séparatistes ukrainiens (rejoints par le président russe, Vladimir Poutine) et Kiev s'accusent mutuellement de la responsabilité du tir.

Outre la crise ukrainienne, les investisseurs semblent s'inquiéter des troubles au Proche-Orient où l'armée israélienne a lancé des opérations terrestres d'envergure dans la bande de Gaza, une première depuis 2009.

“Les valeurs refuge sont une fois de plus les grandes gagnantes, la combinaison des événements en Ukraine et le lancement de l'attaque militaire terrestre à Gaza sont de véritables sources de tensions géopolitiques”, indique-t-on chez RTFX.

'Le risque géopolitique revient au centre des préoccupations', explique Chris Beauchamp, analyste marchés chez IG. De ce fait, les opérateurs se replient des actifs risqués, comme les actions, vers les produits de taux libellés en dollars, mais aussi en euros.

'Les événements récents impactent inévitablement les marchés mondiaux, et l'incertitude quant aux prochaines étapes prises par les gouvernements occidentaux constitue un
élément-clé', poursuit-il.

Cet après-midi, les cambistes guetteront notamment l'indice 'UMich' de confiance du consommateur américain et les indicateurs avancés du Conference Board.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI