Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les changes calmes avant les banques centrales

Marché : Les changes calmes avant les banques centrales

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes, un certain attentisme était de mise avant les deux grands évènements de la semaine : la réunion de la Banque d'Angleterre, de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque du Japon (BoJ), demain jeudi, puis vendredi le rapport américain sur l'emploi de mars. Ce midi, l'euro demeure ainsi sans tendance face au billet vert US (+ 0,08% à 1,2833)

L'euro était mieux orienté contre le yen (+ 0,42% à 120,1 yens), mais restait également sans tendance contre le sterling britannique (- 0,01% à 0,8488) comme face au franc suisse (+ 0,06% à 1,2172).

En Europe, la conjoncture reste sombre et les perspectives politiques troubles. Chez Société Générale, les cambistes notaient ce matin que 'les indices PMI manufacturiers publiés hier en Europe (...) suggèrent que le PIB de la zone euro se contractera légèrement au 1er semestre'.

'La poursuite des politiques de consolidation budgétaire associée aux incertitudes politiques produisent un effet négatif sur la marche de l'économie de l'union monétaire', ajoutent-ils.

En effet, au-delà de Chypre, la situation de l'Italie, 3ème économie de la zone euro, ne donne guère de signe d'amélioration. Des commissions ont certes été instituées pour aider à la formation d'un gouvernement alors qu'aucune majorité parlementaire ne s'est dégagée. Mais cette solution temporaire est déjà contestée par Silvio Berlusconi, leader d'un des trois grands partis politiques.

'De son côté, Pier Luigi Bersani a réaffirmé son opposition à la formation d'une grande coalition avec le bloc dirigé par Silvio Berlusconi. Les deux commissions ont 10 jours au maximum pour trouver une issue à la crise politique', commentent les analystes d'Aurel BGC.

La prudence reste aussi de mise avant les réunions des banques centrales du Royaume-Uni, de la zone euro et du Japon, toutes attendues demain.

Concernant la réunion de la Banque du Japon, un cambiste rappelle qu'il s'agira du baptême du feu pour le nouveau gouverneur, M. Kuroda. Un intervenant rappelle que 'M. Kuroda a promis de s'engager hardiment dans une voie où jamais un gouverneur de la Banque du Japon ne s'est aventuré en termes de politique monétaire. Mais le marché l'a déjà anticipé'.

Société Générale ajoute que la plupart des experts minimisent la portée des positions belliqueuses de la Corée du Nord, généralement considérées comme une manière pour le pouvoir de Pyongyang de s'affirmer à l'intérieur de ses frontières. Attention cependant, avertissent les analystes : le ton des discours et les déploiements de forces 'accroissent le risque de mauvais de calcul politique des deux côtés'.

Sur l'agenda statistique de la matinée, on a appris que le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 1,7% en mars 2013, en baisse par rapport au mois de février, où il était de 1,8%.

Cet après-midi, les opérateurs guetteront d'abord l'enquête ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis, pour lequel le consensus table sur environ 200.000 créations de postes.

L'indice ISM non manufacturier pour mars devrait lui-aussi retenir l'attention : les économismes l'attendent en moyenne en stabilité par rapport au 56 de février, voire en légère baisse, ce qui traduirait un petit essoufflement de l'expansion du secteur des services.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI