Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les Bourses européennes terminent en hause

Marché : Les Bourses européennes terminent en hause

Marché : Les Bourses européennes terminent en hauseMarché : Les Bourses européennes terminent en hause

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé pour la plupart en hausse de plus de 1% vendredi, portées par l'envolée des valeurs pétrolières et de celles liées aux matières premières sur fond de regain d'optimisme concernant la conjoncture économique mondiale, configuration qui permet également à Wall Street d'être légèrement dans le vert.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 1,35% (+57,21 points) à 4.303,12 points. Le Footsie britannique a pris 1,1% et le Dax allemand a gagné 0,96%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a avancé de 1,41% et le FTSEurofirst 300 1,17%.

Les gains de ce jour ont permis au CAC 40 de ramener sa perte hebdomadaire à 0,44%, l'indice parisien accusant ainsi sa quatrième semaine de baisse d'affilée. L'EuroStoxx 50 a perdu 1,49% sur la semaine et le FTSEurofirst 300 0,24%, les deux indices paneuropéens étant également sur une série de quatre replis hebdomadaires de suite.

Le Dax a enchaîné une troisième semaine de recul de suite tandis que, contre le tendance des autres places européennes, le FTSE 100 a enregistré une deuxième hausse hebdomadaire d'affilée.

Au moment de la clôture de l'Europe, Wall Street avançait de quelque 0,3% mais, à ce stade, les trois indices sont néanmoins partis pour finir la semaine en repli, poursuivant ainsi le mouvement d'alternance de hausses et de baisses hebdomadaires en cours.

Les valeurs de l'énergie (+3,49%) ont affiché la plus forte hausse sectorielle, profitant de la remontée des cours du pétrole, avec un Brent de la mer du Nord (+5,58%) repassant franchement au-dessus de 40 dollars le baril en raison d'un regain d'optimisme sur la croissance économique aux Etats-Unis, comme en Allemagne.

Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine, a déclaré que la première économie mondiale était sur une trajectoire solide, qu'elle se rapprochait du plein d'emploi et que des progrès étaient réalisés en matière de redressement de l'inflation.

L'agence Moody's a dit pour sa part prévoir une légère accélération de la croissance cette année en Allemagne, à 1,8%, en raison de la vigueur de sa demande intérieure. Les exportations allemandes ont en outre enregistré en février un rebond plus prononcé que prévu.

Derrière l'indice de l'énergie, c'est le compartiment liées aux matières premières (+2,96%) qui a affiché la meilleure performance du jour, où seul l'indice pharmaceutique (-0,02%) a terminé dans le rouge.

La hausse de l'indice matières premières depuis le début de l'année remonte à 4,02%. C'est le seul à être dans le vert sur la période.

La bonne tenue des matières premières a été favorisée par le recul de l'indice dollar face à un panier de devises internationales même si le billet vert s'est enfin stabilisé face au yen, regagnant 0,1% après cinq séances de baisse qui avaient vu la monnaie américaine tomber à un plus de 17 mois face au yen, une des valeurs refuge les plus recherchées par temps d'incertitudes.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...