Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les Bourses européennes terminent en baisse

Marché : Les Bourses européennes terminent en baisse

Marché : Les Bourses européennes terminent en baisseMarché : Les Bourses européennes terminent en baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse de quelque 1% jeudi, les investisseurs ayant pris leurs bénéfices sur certains secteurs qui ont récemment surperformé, la Banque centrale européenne (BCE) n'ayant annoncé aucune mesure de soutien à une économie européenne pourtant mal en point.

À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 0,77% (-28,80 points) à 3.726,16 points. Le Footsie britannique a perdu 1,19% et le Dax allemand 0,73%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a cédé 0,67%.

Les secteurs technologique, industriel et celui des biens de consommation courante, qui évoluent tous trois à de multiples de valorisation supérieurs à leur moyenne sur 10 ans, ont perdu respectivement 1,64%, 1,43% et 1,26%.

La BCE anticipe une reprise économique progressive dans la zone euro dans le courant de l'année, mais elle continuera de suivre de près tous les indicateurs et se tient prête à baisser les taux si cela s'avère nécessaire, a déclaré jeudi Mario Draghi, président de la BCE.

Lors d'une conférence tenue après la décision de l'institution de Francfort de laisser son taux directeur à 0,75% - niveau le plus élevé des grandes banques centrales internationales - Mario Draghi a déclaré qu'un consensus s'était dégagé du conseil de politique monétaire pour ne pas considérer à ce stade le loyer de l'argent.

Mais il a ajouté que la BCE était "prête à agir" en raison des incertitudes pesant sur les perspectives de reprise de l'économie de la zone euro.

L'euro est tombé en séance à un plus bas de plus de quatre mois face au dollar en raison de la perspective de voir la BCE assouplir sa politique monétaire.

De son côté, le yen a plongé après que la Banque du Japon a annoncé une refonte de sa politique monétaire, dont l'objectif prioritaire sera désormais l'augmentation de la masse monétaire et plus le taux d'intérêt au jour le jour, ce qui la conduira entre autres à acheter massivement des emprunts d'Etat.

Les obligations souveraines allemandes et les contrats sur taux d'intérêt de la zone euro ont accentué leur progression après les déclarations de Mario Draghi.

Le rendement des Bunds à 10 ans, qui évolue inversement par rapport au cours, est ainsi tombé en séance à un plus bas de huit mois à 1,237%, entraînant dans son sillage le rendement français, passé sous la barre de 1,9%.

Sur le marché obligataire américain, les cours des emprunts du Trésor augmentent, de mauvais chiffres des inscriptions hebdomadaires au chômage incitant les investisseurs à privilégier des actifs jugés sûrs à la veille des données en matière d'emploi pour le mois de mars aux Etats-Unis.

Après avoir déjà perdu quelque 3% mercredi, les cours du pétrole sont à nouveau en forte baisse au moment de la clôture des Bourses européennes, également sous le coup des inscriptions hebdomadaires au chômage, qui font craindre un ralentissement de l'activité économique aux Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...