Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les Bourses européennes se retournent à la hausse à la mi-séance

Marché : Les Bourses européennes se retournent à la hausse à la mi-séance

Marché : Les Bourses européennes se retournent à la hausse à la mi-séanceMarché : Les Bourses européennes se retournent à la hausse à la mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes se sont retournées à la hausse jeudi à la mi-séance et Wall Street est attendue en légère progression, dans des marchés qui reprennent leur rebond entamé mardi après un premier mouvement de panique consécutif à la décision des Britanniques de sortir de l'Union européenne.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,59% à 4.219,95 points vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,13% et à Londres, le FTSE 0,1%, ayant effacé dès mercredi toutes ses pertes accusées après l'annonce du "Brexit" vendredi dernier. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 0,22% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,62%.

L'indice des bancaires, qui accusait une perte de 1,76% dans les premiers échanges, plus forte baisse sectorielle, reprend 0,1%, tout comme celui des ressources de base qui regagne 2,1%, plus forte hausse sectorielle.

La banque italienne UniCredit (+1,61%), qui a perdu quasiment un tiers de sa valeur depuis le référendum en Grande-Bretagne, s'est retournée aussi à la hausse.

En revanche, Royal Bank of Scotland (-3,94%), qui a perdu plus de 30% depuis les résultats du référendum, accuse toujours le plus net repli de l'EuroFirst 300. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation sur la valeur.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,13% à 0,2% jeudi, prolongeant là aussi le rebond des deux derniers jours.

L'indice STOXX 600 s'apprête à afficher une baisse d'environ 6% sur le mois de juin, sa plus mauvaise performance mensuelle depuis août 2015. Il a plongé de 11% entre le 24 et le 27 juin mais a ensuite repris près de 6% depuis lundi soir, soutenu par des signes que les dirigeants britanniques ne sont pas pressés de lancer le processus officiel de sortie de l'Union européenne.

Le CAC s'annonce aussi en repli de 6% sur juin et de 3,5% sur le trimestre.

L'indice MSCI des marchés d'actions Asie-Pacifique hors du Japon a peu évolué dans la journée de jeudi mais s'apprête à accuser une baisse de 2,5%, sa plus forte baisse depuis le mois de janvier.

Sur le marché des changes, le yuan chinois a plongé à son plus bas niveau en six mois contre le dollar après la publication d'une dépêche de Reuters selon laquelle la Banque populaire de Chine est prête à laisser sa devise baisser graduellement. La banque centrale chinoise a par la suite critiqué certains médias qui cherchent constamment à publier des "informations inexactes" sur le taux de change du yuan.

La livre sterling se stabilise autour de 1,3338 dollar, loin de son plus bas de 31 ans touché lundi à 1,3122 dollar.

L'euro reprend 0,13% à 1,1140 dollar, largement au-dessus du seuil de 1,0912 touché dans la tourmente vendredi dernier, un plus bas en trois mois et demi.

Sur les marchés obligataires, les rendements des obligations souveraines remontent un peu également par rapport à leur plus bas record, certains investisseurs continuant à chercher du rendement dans les actifs à risque.

Le pétrole a à peu près récupéré ses pertes liées au choc du Brexit. Le Brent de mer du Nord perd 0,9% à 50,16 dollars le baril après avoir pris plus de 4% la veille. Il a gagné 26% sur le trimestre dans l'espoir que la baisse de la production dans certains pays débouche sur un rééquilibrage du marché.

(Sudip Kar-Gupta, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...