Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les bourses européennes hésitent avant la BCE

Marché : Les bourses européennes hésitent avant la BCE

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens hésitent à la veille de la décision de la BCE, lors d'une séance une nouvelle fois chargée sur le front macroéconomique.

A l'approche de la mi-séance, le CAC cède un peu moins de 0,4%. A contrario, le Dax progresse de 0,4%, tandis que l'Ibex 35 (Madrid) gagne 0,3% et que le SMI (Zürich) et le Footsie MIB (Milan) grappillent tous deux 0,1%. Enfin, à Londres, le Footsie 100 cède quant à lui 0,3%.

'Le spectre de la Fed et d'une remontée des taux provoquent des mouvements erratiques après chaque annonce. Par ailleurs, les mouvements de fin de mois et de fin de trimestre peuvent également expliquer cette incertitude, certains investisseurs profitant de la situation pour se repositionner', analyse-t-on chez Saxo Banque.

Et ses équipes de poursuivre: 'à l'approche du début de la saison des résultats et avant le rapport sur l'emploi américain vendredi, les investisseurs préfèrent attendre de nouveaux catalyseurs.'

'Le marché reste fragile et attend une nouvelle impulsion de la BCE demain', estiment pour leur part les équipes de Barclays Bourse.
L'actualité est donc de nouveau très dense sur le front macroéconomique.

Avant la publication en début d'après-midi des chiffres de l'enquête ADP sur l'emploi privé américain en septembre (14h15), lesquels précèderont l'indice ISM manufacturier en septembre (16h00) et les dépenses de construction en août (16h00), les investisseurs ont pris connaissance ce matin de l'indice des directeurs d'achats (IDA) dans le secteur manufacturier en zone euro.

Un nouvel indicateur économique décevant dans la région puisqu'il est ressorti à 50,3 points pour le mois écoulé, soit un recul de 0,4 point en séquentiel. Si le seuil des 50 points qui distingue expansion et contraction de l'activité est à nouveau franchi, cet indice mesuré par Markit est cependant ressorti à 49,9 points en Allemagne, soit un plus bas de 15 mois forcément vecteur d'inquiétudes quant à la santé de la première économie de la zone euro.

Sur le front des valeurs, le nouvel avertissement sur résultats de Nexans est logiquement sanctionné. Le titre est en queue de peloton du SBF 120 avec un recul de 8,1%.

A Francfort, Adidas grimpe a contrario de 3,2% après avoir fait part de son intention de redistribuer jusqu'à 1,5 milliard d'euros à ses actionnaires au cours des trois prochaines années, principalement sous la forme de rachats d'actions. BMW (+1,1%) est de son côté soutenu par une note favorable de Morgan Stanley.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...