Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les actions US ont dévissé après l'indice ISM

Marché : Les actions US ont dévissé après l'indice ISM

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street douche littéralement les espoirs de rebond formulés après les lourdes pertes de janvier : le 'Dow' plonge de -2,1% (avec toutes ses composantes négatives sauf Pfizer), le 'S&P' de -2,3% et le Nasdaq -2,6% (avec 98% de titre clôturant dans le rouge).

Mais il y a pire avec les -3,2% du Russel-2000 et du Dow Transport (100% de titres en repli)... sans oublier que le VIX -le baromètre du Stress' explose de +16,5% à 21,5% à son plus haut depuis fin juin 2013.

Après un mois de janvier très décevant, Wall Street réalise une entame de mois de février cauchemardesque: les actions américaines ont brusquement dévissé vers 16H, juste après la publication d'un mauvais indice ISM (Institute for Supply Management) de janvier.

L'ISM est ressorti très en deçà des attentes du marché, à 51,7 contre 56 anticipé (après un 57 peut être un peu trop optimiste en décembre).

Pour la première fois depuis septembre 2012 et la mise en oeuvre du 'QE3', une mauvaise nouvelle est prise pour... une mauvaise nouvelle et non pas comme la promesse de taux éternellement bas et d'injections monétaires illimitées.

Et le pire, c'est que la décrue de l'ISM n'est en rien justifiée par l'anticipation d'une raréfaction des liquidités disponibles ni d'un durcissement de la politique monétaire de la FED: il y a eu des facteurs climatiques défavorables, c'est incontestable, mais il y a aussi hélas pour la machine économique US des vents contraires venus d'Asie et un ralentissement globale de la demande en provenance de nombreux pays émergents dont la monnaie a dégringolé depuis l'été dernier.

Impossible de dresser la liste de tous les motifs évoqués pour justifier l'ampleur de la baisse: déception concernant les 'stats' du jour, trimestriels en deçà des attentes, PER trop élevés, situation de crise dans de nombreux pays émergents.

Les opérateurs choisissent donc le 'risk-off' et viennent chercher refuge sur les T-Bonds dont le rendement se détend spectaculairement à 2,58% contre 2,66% en début d'après-midi.

En ce qui concerne les plus gros écarts à la baisse -tellement nombreux-, le critère sera ce soir le volume d'échanges avec Mattel -4,7%, Tripadvisors -4,3%, Google -4%, AT&T -4,1%, Microsoft -3,6%, Gilead -3,5%, United -3,4%, General Electric -3,1%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...