Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Les actions montent malgré la fermeture à Londres et Wall Street

lundi 25 mai 2020 à 18h19
Marché : Les actions montent malgré la fermeture à Londres et Wall Street

PARIS (Reuters) - Les Bourses de la zone euro ont terminé lundi en nette hausse malgré des volumes réduits par l'absence des investisseurs anglais et américains pour cause de jour férié, les marchés misant pour l'instant sur l'effet bénéfique de la levée progressive du confinement sur l'économie, un facteur qui l'emporte pour l'instant sur le regain de tension entre les Etats-Unis et la Chine.

À Paris, le CAC 40 affiche en clôture une progression de 2,15% (95,35 points) à 4.539,91 points, son plus haut du jour, et fait ainsi mieux qu'effacer les pertes des deux séances précédentes.

A Francfort, le Dax a progressé de 2,87%. L'indice EuroStoxx 50 a pris 2,06%, le FTSEurofirst 300 1,42% et le Stoxx 600 1,38%.

La Bourse de Londres est restée fermée pour le "Spring Bank Holiday" et la journée est également chômée aux Etats-Unis pour le "Memorial Day".

En conséquence, les volumes d'échange sur le CAC 40 ont représenté autour de 2,1 milliards d'euros, contre 3,06 milliards en moyenne sur le mois écoulé.

La tendance a été soutenue par la poursuite de la levée des mesures de confinement dans plusieurs pays, du Japon à l'Espagne, qui alimente les espoirs d'un retour progressif à la normale de l'activité des entreprises. D'autant que le climat des affaires en Allemagne, première économie d'Europe, montre déjà des signes d'embellie: l'indice Ifo, baromètre très suivi du moral des patrons, est remonté à 79,5 en mai, un rebond un peu plus marqué qu'attendu.

Ce bon chiffre a occulté la confirmation de la contraction de 2,2% du produit intérieur brut (PIB) allemand au deuxième trimestre.

Si les perspectives de reprise économique l'emportent, les marchés continuent de surveiller l'évolution des tensions liées à Hong Kong: au lendemain de la plus importante manifestation pro-démocratie depuis des mois dans le territoire autonome, Pékin a évoqué une montée du "terrorisme" et menacé les Etats-Unis de représailles en cas de sanctions.

L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a évolué dans le rouge pendant une partie de la séance mais a fini sur un gain de 0,1% après une chute de 5,56% vendredi.

VALEURS

Tous les indices sectoriels Stoxx européens ont fini la journée dans le vert, les progressions les plus marquées profitant à celui de la construction (+3,50%) et à celui des hautes technologies (+2,51%).

Parmi les plus fortes hausses du CAC 40 figurent plusieurs valeurs susceptibles de profiter de la reprise économique et notamment du tourisme, comme Airbus (+8,29%), Unibail-Rodamco-Westfield (+7,51%) ou Accor (+6,94%).

A Francfort, le géant de l'agrochimie Bayer a gagné 7,77% après l'évocation de progrès dans les discussions visant à clore les procédures judiciaires liées au Roundup, son herbicide accusé de provoquer des cancers.

Autre soutien pour le Dax, Lufthansa a pris 7,49% après l'annonce d'un accord avec le gouvernement allemand sur un plan de sauvetage de quelque neuf milliards d'euros.

A Paris, Lagardère (+17,57%) enregistre de très loin la meilleure performance de l'indice SBF 120 après l'entrée de la famille Arnault au capital de la holding personnelle de son gérant en commandite, Arnaud Lagardère, et l'augmentation de la participation de Vivendi (+1,40%).

CHANGES

Les écarts sont faibles sur le marché des devises en l'absence des cambistes anglo-saxons: l'"indice dollar", qui mesure les fluctuations du billet vert face à un panier de référence, abandonne 0,1%.

L'euro revient sous 1,09 dollar dans l'attente des discussions des prochains jours sur la relance économique dans l'Union, la Commission devant présenter mercredi son propre projet après celui, commun, de la France et de l'Allemagne, critiqué par les opposants à des financements budgétaires communs.

TAUX

Les rendements obligataires de référence de la zone euro sont eux aussi quasi stables, à -0,492% pour le Bund allemand à dix ans et -0,041% pour l'OAT française de même échéance.

Les espoirs de relance européenne continuent néanmoins de favoriser la baisse des rendements italiens: celui des BTP à dix ans est revenu à 1,572%,son plus bas niveau depuis le 9 avril.

PÉTROLE

Le marché pétrolier, qui vient d'enchaîner quatre semaines consécutives de rebond, affiche une hausse timide faute de volumes et reste tiraillé entre craintes pour la demande et espoirs de baisse de la production.

Le Brent gagne 1,79% à 35,76 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend/cède 2,08% à 33,94 dollars.

Le Brent affiche une hausse de plus de 70% sur les quatre dernières semaines mais accuse encore un repli de 50% depuis la mi-février.

(Marc Angrand)

Copyright © 2020 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.20 % vs +1.71 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat