Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Les actions et le dollar profitent de bons indicateurs américains

vendredi 16 mars 2018 à 18h10
Marché : Les actions et le dollar profitent de bons indicateurs américains

par Marc Angrand

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, des indicateurs économiques américains encourageants l'emportant au moins temporairement sur les préoccupations liées à la politique américaine et les menaces de guerre commerciale, tout en profitant au dollar et aux rendements obligataires.

À Paris, le CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,29% (15,49 points) à 5282,75 points. A Londres, le FTSE 100 a gagné 0,34% et à Francfort, le Dax a progressé de 0,36%. L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,68%, le FTSEurofirst 300 0,34% et le Stoxx 600 0,22%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait elle aussi dans le vert, le Dow Jones s'adjugeant 0,54% et le Nasdaq Composite 0,13% tandis que le Standard & Poor's 500, qui vient d'enchaîner quatre séances de baisse pour la première fois de l'année, prenait 0,38%.

Le marché américain était alors tiré par les secteurs de l'énergie (+1,15%) et par les valeurs financières (+0,55%) après les bonnes nouvelles économiques du jour.

La production industrielle aux Etats-Unis a en effet rebondi de 1,1% en février alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse limitée à 0,3%. Et le moral des ménages américains s'est amélioré plus que prévu ces dernières semaines selon les premiers résultats de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan, son indice remontant à 102,0 en première estimation, son plus haut niveau depuis 2004.

Seul bémol dans les publications statistiques du jour: la baisse de 7%, plus marquée qu'anticipée, des mises en chantier en février.

Malgré sa hausse du jour, Wall Street reste en net repli sur l'ensemble de la semaine, le S&P 500 accusant un repli de plus de 1%, conséquence des inquiétudes liées aux turbulences au sein de l'administration Trump et aux tensions commerciales internationales.

L'Union européenne a publié vendredi une liste de produits américains qui pourraient être soumis à des droits de douane à l'importation si les Etats-Unis imposaient des taxes sur l'acier et l'aluminium importés.

Le Stoxx 600 affiche sur la semaine un recul de 0,14% alors que le CAC gagne 0,16%. Le bilan s'annonce plus lourd à Wall Street, où le S&P et le Dow s'acheminent vers un recul de plus de 1% en cinq séances.

ALTICE EN HAUSSE APRÈS SES RÉSULTATS

Sur le marché des changes, le dollar, qui cédait du terrain face aux autres grandes devises en première partie de séance, s'est orienté à la hausse en réaction aux indicateurs américains et au moment de la clôture européenne, il gagnait 0,06% face à un panier de référence.

L'euro est ainsi repassé sous le seuil de 1,23 dollar.

Les bonnes nouvelles conjoncturelles, à quelques jours seulement de la réunion de la Réserve fédérale, ont aussi profité aux rendements obligataires américains: le dix ans a brièvement dépassé 2,85% contre 2,81% environ en début de séance.

La journée a été moins faste pour les rendements de la zone euro: le dix ans allemand a légèrement reculé, à 0,571% après être tombé brièvement à 0,559%, son plus bas niveau depuis le 22 janvier.

Il a été pénalisé à la fois par la révision en baisse de l'inflation en février et par les déclarations de Peter Praet, l'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), sur la possibilité que les capacités inexploitées dans la zone euro soient plus importantes qu'estimé jusqu'à présent, ce qui pourrait freiner la remontée des prix.

Aux valeurs en Europe, la meilleure performance sectorielle du jour va au compartiment de l'énergie, qui a profité du rebond soudain des cours du pétrole. L'indice Stoxx du pétrole et du gaz affiche ainsi sur la séance un gain de 1,44%.

TechnipFMC (+2,05%) et Total (+1,88%) se classent en tête du CAC 40.

Dans l'actualité des résultats, Altice a gagné 2,73% au lendemain de la publication de ses derniers résultats, qui ont quelque peu rassuré les analystes. A 8,29 euros, le titre du groupe de télécommunications et de médias accuse toutefois encore une perte de près de 50% par rapport à son niveau de début novembre.

A Francfort, la séance a été marquée notamment par les débuts réussis d'Healthineers: la filiale santé de Siemens a pris 7,86% par rapport à son prix d'introduction. Sa maison mère a avancé de 0,9%.

(Edité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.60 % vs -3.71 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat