Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Légère hausse du climat des affaires en juin

Marché : Légère hausse du climat des affaires en juin

Marché : Légère hausse du climat des affaires en juinMarché : Légère hausse du climat des affaires en juin

PARIS (Reuters) - L'indicateur général du climat général des affaires en France a légèrement progressé en juin, avec une hausse dans l'industrie et le commerce de détail, une stabilité dans les services et un recul dans le bâtiment, selon les données publiées mardi par l'Insee.

Il s'inscrit à 86 points, le chiffre du mois de mai étant parallèlement révisé en hausse d'un point à 85.

L'indicateur de l'industrie manufacturière a gagné un point à 93 (après une hausse confirmée de quatre points en mai), un chiffre conforme à l'estimation moyenne de 22 économistes interrogés par Reuters, dont les estimations allaient de 90 à 94.

Pour les services, l'indicateur stagne pour le quatrième mois consécutif à 84 points.

Ces indicateurs, qui sont calculés d'après une enquête menée auprès de chefs d'entreprise, restent nettement en dessous du seuil de 100 qui correspond à leur moyenne de longue période.

L'indicateur du climat général est inférieur à 100 depuis septembre 2011.

Les indicateurs des autres secteurs restent également à des niveaux bas : celui du bâtiment a perdu deux points à 91, tandis que celui du commerce de détail gagne deux points à 88.

Dans l'industrie, le solde sur l'activité passée est quasi stable après une forte progression un mois auparavant, le solde sur les perspectives personnelles étant lui aussi quasi stable.

"Tant les carnets de commandes étrangers que les carnets de commandes globaux restent quasiment à leur niveau de mai. Les carnets globaux comme étrangers sont toujours jugés nettement moins garnis que la normale", note l'Insee.

Les perspectives générales, qui représentent l'opinion des industriels sur l'activité de l'industrie dans son ensemble, demeurent à un niveau très bas, en dépit d'une progression par rapport au mois précédent, poursuit l'institut. Les stocks de produits finis sont quasi stables et leur niveau est jugé légèrement au-dessous de la normale.

L'indicateur de retournement de la conjoncture calculé au niveau France reste quant à lui en zone défavorable.

Jean-Baptiste Vey, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...