Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Légère consolidation des gains de la veille

Marché : Légère consolidation des gains de la veille

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens consolident légèrement leurs gains de la veille, alors que des interrogations demeurent sur le dossier grec et que l'accord sur le nucléaire iranien ne suscite guère de réactions sur les marchés, en dehors des cours du pétrole.

Zurich et Amsterdam grappillent encore 0,1% et Londres se stabilise, mais Paris et Bruxelles cèdent 0,2%, Francfort et Madrid perdent 0,4%, Milan 0,8% et Lisbonne 1,3%. A New York la veille, le Dow Jones a pris 1,2% et le Nasdaq 1,5%.

'Il faut quand même partir du principe qu'un changement politique interviendra en Grèce à court terme et que l'implantation des mesures et leur bonne exécution demeurent de grands facteurs de risque', avertit Chris Weston, chief market strategist chez IG.

'Après la résolution de la crise grecque, les regards se braquent vers l'accord sur le dossier du nucléaire iranien', souligne de son côté Nour Al-Hammoury, chief market strategist chez ADS Securities.

Ce professionnel basé à Abu Dhabi souligne que l'annonce ce matin d'un compromis entre Téhéran et les six puissances ont entrainé une chute immédiate des cours du pétrole brut, de l'ordre de 1,5% pour le Brent et de plus de 2% pour le WTI.

'Il pourrait s'agir d'une sur-réaction, car rien ne garantit qu'une fois que les sanctions sur l'Iran seront levées, le pays sera capable d'exporter un million de barils sur le marché mondial', juge Nour Al-Hammoury.

Au chapitre des statistiques, l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne ressort à 29,7 ce mois-ci, en repli de 1,8 point par rapport au mois précédent, contre une moyenne à long terme établie à 24,9. Le consensus visait autour de 30 points.

Les opérateurs ont aussi pris connaissance des chiffres de l'inflation dans plusieurs pays européens pour le mois de juin. En données harmonisées, les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% en Allemagne et stagné en Espagne.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance des ventes de détail et des prix à l'importation et à l'exportation pour le mois de juin, puis des stocks des entreprises au titre du mois précédent.

Sur le plan des valeurs, RWE chute de 2,9% et figure donc en queue du DAX de Francfort, pénalisé par une note défavorable d'UBS qui a dégradé sa recommandation de 'neutre' à 'vente' sur le titre du groupe énergétique allemand.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...