Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le vent en poupe à la veille d'une réunion de la BCE

Marché : Le vent en poupe à la veille d'une réunion de la BCE

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens ont le vent en poupe, à la veille d'une réunion de la Banque centrale européenne dont certains espèrent un discours accommodant, au vu de signes de déprime économique persistante sur le vieux continent.

Lisbonne s'adjuge 1,3%, Bruxelles 1,2% et Zurich 1%, Paris et Amsterdam gagnent 0,7% et Milan 0,6%, Francfort prend 0,3%, Madrid 0,2% et Londres 0,1%. De son côté, le Dow Jones grimpe de 0,7% à Wall Street.

Préoccupés avant tout par la politique monétaire, les marchés ne souffrent nullement de l'indice PMI final Markit composite de l'Eurozone, qui se replie légèrement à 51,9, par rapport au plus haut de 27 mois atteint en septembre (52,2).

'Cette perte de vitesse fait craindre un essoufflement de la reprise et renforce la pression sur la BCE afin qu'elle redynamise la croissance, d'autant que la chute du taux d'inflation à 0,7% suscite des inquiétudes quant au risque de déflation', souligne-t-on chez Markit.

'Il y a un optimisme prudent concernant la décision à venir de la BCE sur ses taux, surtout après les propos du ministre de finances italien suggérant que l'euro devrait être affaibli', indique d'ailleurs un analyste marchés d'IG.

Toujours en Europe, les ventes du commerce de détail ont baissé de 0,6% dans la zone euro et de 0,3% dans l'UE, en septembre par rapport à août, mais les commandes à l'industrie allemande ont grimpé de 3,3% sur la même période.

Aux Etats-Unis, l'indice des indicateurs avancés du Conference Board, censé préfigurer la conjoncture économique du pays pour les mois à venir, a progressé de 0,7% en septembre, un rythme légèrement supérieur aux attentes.

Côté valeurs, Adecco grimpe de 4,3% à 69 francs suisses et prend la tête du SMI de Zurich, le géant des ressources humaines ayant dévoilé des résultats solides pour son troisième trimestre et fait part de sa confiance dans ses perspectives.

ING Group s'adjuge 4,1% à plus de 9,6 euros à Amsterdam, salué pour des résultats meilleurs que prévu, malgré une lourde dépréciation, et pour des propos encourageants concernant la restructuration de l'établissement financier.

A l'inverse, Unilever recule de 1,3% à 29 euros, pénalisé par une note de Nomura qui dégrade sa recommandation de 'achat' à 'neutre' et son objectif de cours de 32,25 à 30,20 euros sur le titre du géant des biens de consommation courante.

A Paris, Alstom bondit de 6% à 28,7 euros après avoir fait état d'une stabilité de sa rentabilité au premier semestre 2013-14 et dévoilé une accélération de son programme d'économies de coûts - avec notamment la suppression de près de 1300 postes.

A Stockholm, Ericsson progresse de 2,8% à 79,8 couronnes suédoises, l'équipementier télécoms ayant confirmé anticiper une croissance constante dans tous ses segments de marché pour la période 2012-2016.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...