Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : Le Trésor US avertit Ankara et Abou Dhabi sur le non-respect des sanctions

samedi 28 janvier 2023 à 11h53
Marché : Le Trésor US avertit Ankara et Abou Dhabi sur le non-respect des sanctions

par Daphne Psaledakis et Humeyra Pamuk

WASHINGTON (Reuters) - Le plus haut responsable des sanctions du Trésor américain, en voyage en Turquie et au Moyen-Orient la semaine prochaine, avertira les pays et les entreprises qu'ils pourraient perdre leur accès au marché américain s'ils font affaire avec des entités soumises à des restrictions par les Etats-Unis, Washington s'attaquant aux tentatives de la Russie d'échapper aux sanctions liées à la guerre en Ukraine.

Brian Nelson, sous-secrétaire au terrorisme et au renseignement financier, se rendra à Oman, aux Émirats arabes unis et en Turquie du 29 janvier au 3 février et rencontrera des responsables gouvernementaux ainsi que des entreprises et des institutions financières pour réaffirmer que Washington continuera à appliquer ses sanctions de manière agressive, a déclaré un porte-parole du Trésor à Reuters.

"Les personnes et les institutions opérant dans des juridictions permissives risquent de perdre l'accès aux marchés américains parce qu'elles font des affaires avec des entités sanctionnées ou ne font pas preuve de la diligence requise", a déclaré le porte-parole.

Pendant son séjour dans la région, Brian Nelson évoquera les efforts déployés par le Trésor pour lutter contre les tentatives de la Russie de se soustraire aux sanctions et aux contrôles à l'exportation consécutifs à la guerre déclenchée par le pays en Ukraine, ainsi que les activités déstabilisatrices de l'Iran dans la région, les risques de financement illicite qui sapent la croissance et les investissements étrangers.

Ce voyage est la dernière visite en date d'un haut fonctionnaire du Trésor en Turquie pour discuter des sanctions, après une série d'avertissements lancés l'année dernière, alors que Washington augmente la pression sur Ankara pour garantir l'application des restrictions américaines à l'encontre de la Russie.

Le voyage Brian Nelson coïncide avec une période de relations tendues entre les États-Unis et la Turquie, les deux alliés de l'Otan affichant leur désaccord sur nombre de sujets.

Le dirigeant du Trésor se rendra à Ankara et à Istanbul, principal centre économique du pays, les 2 et 3 février. Il avertira les entreprises et les banques qu'elles doivent éviter les transactions liées à d'éventuels transferts de technologies à double usage, qui pourraient finalement être utilisées par l'armée russe, a indiqué le porte-parole.

Washington est également préoccupé par le contournement des sanctions américaines contre l'Iran.

Le mois dernier, les États-Unis ont imposé des sanctions à l'homme d'affaires turc Sitki Ayan et à son réseau de sociétés en l'accusant de servir de facilitateur pour la vente de pétrole et le blanchiment d'argent pour le compte du Corps des gardiens de la révolution iranienne.

Pendant son séjour aux Émirats arabes unis, Brian Nelson notera le "faible respect des sanctions" dans le pays, a également déclaré le porte-parole.

Washington a imposé une série de sanctions à des sociétés basées aux Émirats arabes unis pour non-respect des sanctions liées à l'Iran et a désigné jeudi une société d'aviation basée aux Émirats arabes unis pour son soutien aux mercenaires russes du groupe Wagner, qui combattent en Ukraine.

(Version française Benjamin Mallet)

Copyright © 2023 Thomson Reuters

Votre avis
Portefeuille Trading
+311.20 % vs +43.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour