Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le rendement se détend sur les taux après Moody's

Marché : Le rendement se détend sur les taux après Moody's

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le suspens a durée presque jusqu'au bout de la nuit vendredi ou tout du moins jusqu'en fin de soirée: des rumeurs annonçaient un verdict de Moody's concernant la France à 18H mais la publication était attendue pour 22H (juste après la clôture de Wall Street).

C'est finalement vers 23H10 que l'annonce est tombée: Moody's maintient finalement la notation de la France à Aa1 mais avec implication négative suite à de nombreuses réserves concernant le succès des réformes mises en oeuvre alors que ratio déficit/PIB s'établit à 93,6% en 2013 après 90,2% en 2012, avec un risque de détérioration à 95% d'ici fin 2014.

Quelques heures auparavant, les marchés ont observé sans surprise le maintien de la notation ' AAA ' de l'Allemagne (bien que quelques rumeurs d'une perte aient circulé au motif que trop de débiteurs dans l'Eurozone devaient de l'argent à l'Allemagne).

Beaucoup d'économistes s'attendent à une nouvelle dégradation de la note de la France par Moody's alors que 14MdsE de recettes fiscales ont manqué à l'appel fin 2013 du fait d'une croissance nulle au lieu de +0,8 à +1% anticipé).

La journée de lundi va donc constituer un test grandeur nature déterminant puisque la France prévoit d'emprunter entre 7,2 et 8,4 milliards d'euros sur des échéances courtes lundi.

L'Agence France Trésor (AFT) qui pilote l'émission annonce la répartition suivante : de 3,8 à 4,2MdsE à échéance 3 mois, de 1,7 à 2MsdE à échéance 6 mois (23 semaines) et de 1,7 à 2,1 MdsE à échéance un an (49 semaines).
Lors de la précédente émission similaire (lundi dernier), les rendements offerts étaient respectivement de 0,173% à 3 et 6 mois puis 0,192% sur 12 mois.

Dans un contexte de stress sur les marchés d'actions (chute collective de -2,6% en Europe, la plus lourde depuis 2 mois), avec une situation de crise monétaire en Argentine depuis jeudi, une Turquie dont la banque centrale est jugée ' illisible ' après le maintien de son taux directeur jeudi malgré le plongeon de la Lire Turque et une situation quasi insurrectionnelle en Thaïlande, des bons du Trésor français, même dégradés pourraient passer pour d'excellents placement refuges par rapport à des dettes de pays émergents en grande difficulté.

L'angoisse des marchés provient également des folles rumeurs autour du ' shadow banking ' en Chine et de la justification des 35Mds$ injectés à la hâte dans le système bancaire mardi pour éviter un nouveau gel du marché interbancaire.

Face à un contexte devenu soudain incertain et des situations potentiellement alarmantes, les T-Bonds US et les Bunds allemands retrouvent leur statut de placement refuges : leur rendement se détend ce soir à respectivement 2,74% (-0,04%) et 1,66% (-0,05%).

La crise argentine affecte en revanche les ' bonos ' espagnols (+2Pts de base à 3,77%) et plus paradoxalement les BTP italiens qui prennent 5Pts de base à 3,91%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI