Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le regain de confiance dans l'économie continue en zone euro

Marché : Le regain de confiance dans l'économie continue en zone euro

Marché : Le climat des affaires s'améliore un peu en zone euro en juinMarché : Le climat des affaires s'améliore un peu en zone euro en juin

BRUXELLES (Reuters) - La confiance dans les perspectives économiques s'est améliorée plus qu'attendu en juin dans la zone euro, pour atteindre son meilleur niveau depuis un an, un indicateur de bon augure pour la capacité de l'Europe à sortir de la crise de la dette et à retrouver le chemin de la croissance.

L'indice du sentiment économique publié jeudi par la Commission européenne est ressorti à 91,3 points en juin, au plus haut depuis mai 2012, contre 89,5 en mai. Le marché attendait une amélioration, mais à 90,3 seulement.

Un autre indice, celui du climat des affaires, témoin de la situation à un moment donné du cycle d'activité, a progressé à -0,68 contre -0,75 en mai.

Ces deux indicateurs s'améliorent depuis avril.

La confiance se redresse dans tous les secteurs à l'exception des services et les cinq premières économies de la zone euro - Allemagne, France, Italie, Pays-Bas et Espagne - font meilleure figure.

L'Espagne, en récession depuis un an et demi et qui risque de le rester au moins jusqu'à la fin de l'année de l'avis de beaucoup d'économistes, a vu le sentiment économique s'améliorer de 2,5 points à 92,3 en juin, au plus haut depuis février 2012.

Le regain de confiance de l'industrie s'appuie sur une progression des commandes et de meilleures anticipations de production, tandis que le moral du consommateur s'améliore depuis sept mois d'affilée, a précisé la Commission.

La Banque centrale européenne (BCE) s'efforce de favoriser ce mouvement en maintenant ses taux d'intérêt à leur plus bas niveau historique et plusieurs de ses membres ont laissé entendre ces derniers jours qu'il n'était pas exclu d'assouplir encore la politique monétaire si nécessaire.

Son président, Mario Draghi, a déclaré mardi que la politique monétaire resterait accommodante "dans un avenir envisageable" et que la BCE restait prête à agir en cas de nécessité.

Martin Santa, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI