Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le rebond des indices s'accentue

Marché : Le rebond des indices s'accentue

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes accentuent leur redressement cet après-midi, encouragées par le rebond des indices nord-américains : une actualité riche outre-Atlantique fait passer largement au second plan la situation en Ukraine.

Milan s'adjuge 1,7%, devant Paris et Madrid (+1,5%), Francfort et Bruxelles (+1,2%), Amsterdam et Londres (+1%), Zurich (+0,9%) et Lisbonne (+0,7%). A New York, le Dow Jones prend 0,4% et le Nasdaq, 0,8%.

'La situation à la frontière entre la Russie et l'Ukraine ne change pas fondamentalement la donne financière et stratégique', juge Christopher Dembik. 'L'Histoire nous a enseigné que le statu quo, à maintes reprises, et parfois pendant des décennies, est tenable'.

Surtout, l'analyste de Saxo Banque souligne que 'la confiance est de retour dans les pays moteurs' et que 'sur les 82 sociétés du S&P qui ont déjà publié leurs résultats, près de 69% d'entre elles ont fait mieux que prévu'.

Si la vague des publications du jour s'est montrée plus contrastée, avec par exemple des déceptions occasionnées par des groupes comme McDonalds ou Coca-Cola, des statistiques se sont révélées plutôt satisfaisantes.

Ainsi, les ventes de logements anciens aux Etats-Unis ont augmenté de 2,6% à 5,04 millions d'unités en rythme annualisé en juin, là où les économistes tablaient aussi sur une progression, mais à un peu moins de cinq millions.

Toujours sur le plan des données américaines, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,3% en données publiées, mais hors éléments volatils comme l'énergie, ils ne se sont accrus que de 0,1%.

En queue du SMI de Zurich, Swatch recule de 3,3% à 496 francs, l'horloger ayant subi une baisse de 11,5% de son bénéfice net au premier semestre, en raison notamment du poids des changes, d'un incendie dans un atelier et de dépenses marketing importantes.

Crédit Suisse perd de son côté 1,8% à 25,6 francs suisses, sanctionné pour une perte trimestrielle liée au règlement définitif par l'établissement bancaire de toutes les affaires transfrontières américaines en cours.

De loin la plus forte baisse du CAC40 à Paris, Publicis décroche de 4,6% à 56,1 euros, après la parution de résultats semestriels marqués par un net ralentissement de la croissance organique du groupe de communication au deuxième trimestre (+0,5%).

ARM Holdings prend 4,1% à 868 pence à Londres : le spécialiste britannique des puces électroniques affiche une santé florissante et son carnet de commandes devrait se remplir de nouveau durant le second semestre.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI