Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le message de la Fed se brouille (Natixis AM)

Marché : Le message de la Fed se brouille (Natixis AM)

tradingsat

(CercleFinance.com) - Si, à terme, une nouvelle remontée des taux directeurs de la Fed après celle de décembre apparaît inéluctable, les récentes données sur l'emploi américain, très décevantes en dépit d'un recul du taux de chômage à 4,7% (seulement 38.000 emplois créés le mois dernier, soit environ 4 fois moins qu'attendu par les économistes), sèment le trouble. C'est dans ce contexte que la présidente de la Fed Janet Yellen s'exprimait hier.

La lecture de son discours 'ne permet pas d'imaginer une hausse imminente du taux de référence de la Fed. Les taux d'intérêt seront plus élevés dans le futur, mais pas immédiatement', décrypte Philippe Waechter, directeur de la recherche économique chez Natixis AM, auquel il n'a pas échappé que l'institution semble vouloir désormais temporiser.

Janet Yellen se garde en effet bien de donner un repère, si ce n'est lorsque l'inflation convergera vers 2%, observe l'expert. De surcroît, la présidente de la Fed a indiqué qu'il n'y avait pas d'urgence, ce qui a certes vocation à soutenir les marchés actions à brève échéance, mais accroît les inquiétudes quant aux fondamentaux de la première économie mondiale.

'Le point préoccupant dans le discours est que la présidente de la Fed espère la convergence de l'inflation vers 2% en raison de la stabilisation du prix du pétrole et de la stabilisation du billet vert', souligne Philippe Waechter. Et d'ajouter: 'pour le premier, sa contribution négative à l'inflation sera plus réduite avec un prix plus élevé. Pour le second, l'appréciation du dollar avait importé de la désinflation. La stabilisation de la monnaie américaine ne sera pas un facteur pénalisant pour converger vers 2%.'

En d'autres termes, l'inflation ne serait in fine pas tributaire de données domestiques, et donc 'suspendue' à des facteurs internationaux. Dès lors, la question de l'efficacité profonde d'une politique monétaire résolument accommodante se pose, estime le spécialiste, selon lequel 'la Fed est aussi perdue que les autres, mais le montre moins'.

Il lui appartient d'être plus transparente et précise, même si à ce stade force est de constater que le discours de Janet Yellen est bien accueilli par les intervenants.

(G.D)


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI