Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le marché automobile chinois en hausse de 8,1% au 1er semestre

Marché : Le marché automobile chinois en hausse de 8,1% au 1er semestre

Marché : Le marché automobile chinois en hausse de 8,1% au 1er semestreMarché : Le marché automobile chinois en hausse de 8,1% au 1er semestre

PEKIN (Reuters) - Les ventes de voitures en Chine ont augmenté de 8,1% au premier semestre, a annoncé lundi la fédération des constructeurs, un chiffre nettement supérieur à leur prévision pour l'ensemble de l'année, mais le secteur reste prudemment optimiste sur l'évolution du marché au cours des prochains mois, très dépendante des décisions à venir en matière fiscale.

Le premier marché automobile du monde avait marqué le pas l'an dernier avec le ralentissement global de l'économie avant d'entamer un rebond en octobre grâce à une mesure d'allègement de la fiscalité sur les petites motorisations.

De nombreux observateurs ont émis des doutes sur la pérennité de ce rebond mais jusqu'à présent, les ventes ont atteint voire dépassé les attentes. Sur le seul mois de juin, elles ont progressé de 14,6%, a précisé l'Association chinoise des constructeurs automobiles, soit la plus forte hausse mensuelle enregistrée depuis décembre.

Le cabinet d'études privé LMC Automotive a relevé le mois dernier de 0,4 point sa prévision pour l'ensemble de 2016, disant tabler désormais sur une croissance de 8% des ventes de voitures.

Certains éléments traduisent toutefois un début de tension, comme l'indice des stocks calculé par l'Association chinoise des constructeurs automobiles, qui se situe au plus haut depuis novembre.

Des analystes expliquent que la question de la prolongation au-delà de cette année de l'allègement fiscal sur les véhicules de moins de 1,6 litre de cylindrée constitue la principale incertitude quant à l'évolution du marché: la perspective de son expiration pourrait doper les ventes aux dépens de 2017, alors que sa prolongation pèserait sur le marché au cours des derniers mois de cette année.

En tablant sur une expiration de la mesure fin décembre, le cabinet IHS prédit une baisse de 1,4% du marché l'année prochaine.

(Jake Spring et Meng Meng; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...