Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le dossier de Chypre suscite l'appréhension

Marché : Le dossier de Chypre suscite l'appréhension

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le plan de sauvetage de Chypre conclu au sein de l'Eurogroupe ne plaît pas beaucoup aux marchés européens, l'idée d'une taxe sur les dépôts en particulier suscitant des interrogations sur ses implications.

Madrid chute de 1,8%, Milan de 1,2%, Lisbonne de 1%, Francfort perd 0,9%, Paris 0,6%, Londres, Bruxelles, Zurich et Amsterdam 0,5%. De l'autre côté de l'Atlantique, Wall Street recule 0,3%.

'En effet, ce plan d'aide s'élève à 10 milliards d'euros, soit inférieur aux 17 milliards d'euros attendus, et il ne sera accordé au pays qu'en échange d'une taxe sur les dépôts bancaires à Chypre', résume Henry Philippson, chez RTFX.

Cette taxe (6,7% pour les encours de moins de 100.000 euros, et de 9,9% au-delà) 'montre le pouvoir total du politique et génère le risque de 'bank run' face aux dépôts dans les autres pays sous assistance financière', prévient Arnaud Poutier, chez IG.

Le marché se focalise d'autant plus sur cette annonce qu'aucune donnée économique majeure n'était prévue ce lundi. Seul a été annoncé un déficit commercial de la zone euro de 3,9 milliards d'euros en janvier 2013 contre un excédent de 10,8 milliards en décembre 2012.

La semaine s'annonce toutefois riche sur le front des indicateurs, avec par exemple les indices ZEW et Ifo en Allemagne, ou les chiffres de la construction immobilière et les indicateurs avancés du Conference Board aux Etats-Unis.

La semaine sera aussi marquée par la réunion de la Fed, qui devrait se conclure mercredi. 'Ben Bernanke devrait conserver un discours de colombe', pronostique Aurel BGC, qui s'intéressera surtout aux projections économiques des différents membres du FOMC.

Comme on pouvait s'y attendre, les valeurs bancaires subissent les plus lourds dégagements après les nouvelles de Chypre: Deutsche Bank chute ainsi de 2,8% à 33,1 euros à Francfort, Société générale de 3,9% à 28,8 euros à Paris et BBVA de 3,4% à 7,5 euros à Madrid.

A Francfort, Lufthansa gagne 2,1% à 16,5 euros et prend la tête du DAX, dopé par un relèvement d'UBS de 'neutre' à 'achat', alors que Commerzbank recule de 0,8% à 1,2 euro, pénalisé par Crédit Suisse qui passe de 'surperformance' à 'neutre'.

Marks & Spencer se distingue nettement à Londres, grimpant de 7,4% à 400 pence, avec l'aide de propos favorables de Morgan Stanley qui relève sa recommandation de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer' et son objectif de cours de 355 à 440 pence.

AstraZeneca (-0,6% à 3051 pence) a annoncé un vaste plan de réorganisation de sa recherche-développement sur la période 2013-2016, qui se traduira par la suppression de 1600 postes et des charges de restructuration pour 1,4 milliard de dollars.

STMicroelectronics gagne 4,3% à 6,1 euros à Paris et Milan, mais Ericsson cède 1,7% à 84 couronnes suédoises sur l'OMX, à la suite de leur accord sur un démantèlement de leur co-entreprise de puces pour mobiles ST-Ericsson.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI