Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le bénéfice de Deustche Bank en hausse grâce à l'obligataire

Marché : Le bénéfice de Deustche Bank en hausse grâce à l'obligataire

Marché : Bénéfice imposable en hausse pour Deutsche Bank au 2e trimestreMarché : Bénéfice imposable en hausse pour Deutsche Bank au 2e trimestre

(Reuters) - Deutsche Bank a fait part mardi d'une hausse de 16% à 917 millions d'euros de son bénéfice imposable au deuxième trimestre, à la faveur d'une hausse des recettes tirées du trading obligataire, se distinguant ainsi de ses principales concurrentes américaines.

Dans ce segment, le revenu net s'est élevé à 1,8 milliard d'euros, alors que ses rivales ont enregistré une baisse moyenne de 9% sur le trimestre.

Les banques d'investissement ont dans l'ensemble rencontré d'intenses difficultés sur la période d'avril à juin, en raison à la fois d'une baisse d'activité de leur clientèle, de taux qui restent bas et d'une poursuite de restructuration de leurs activités.

"Nous prenons des mesures spécifiques pour faire face aux problèmes structurels que connaît l'industrie", a d'ailleurs déclaré Anshu Jain, l'un des deux coprésidents du directoire de la banque lors d'une téléconférence pour commenter les résultats.

"Nous nous attendons à ce que les défis liés aux volumes (d'activité) et à la volatilité persistent à court et moyen termes", a-t-il ajouté.

Les analystes s'attendaient en moyenne à ce que le numéro un allemand de la banque fasse état d'un bénéfice avant-impôts de 590 millions d'euros, le plus pessimiste d'entre eux anticipant une perte de 694 millions d'euros contre un gain de 1,1 milliard pour le plus optimiste.

"Pour moi, l'agréable surprise provient de la vente de dette et du trading, ainsi que de la ligne de coûts", commente Neil Smith, analyste de Bankhaus Lampe.

"Les ventes et le trading sont meilleurs que ce que j'attendais, c'est à dire stables d'une année sur l'autre, contre une baisse de 10% à 15% observée dans d'autres banques. Avant la publication des banques américaines, les attentes étaient plus médiocres encore, de -20% à -25%."

INCERTITUDES

Deutsche Bank a par ailleurs annoncé le relèvement des montants mis en réserve pour frais de justice, les portant de 1,8 à 2,2 milliards d'euros. La banque a multiplié ces derniers temps les démêlés judiciaires qui lui ont déjà coûté plus de 5 milliards d'euros au cours des deux dernières années.

Deutsche Bank a encore été visée en juillet par les autorités américaines, les régulateurs lui reprochant une certaine négligence dans la publication de ses résultats financiers, l'emploi de technologies médiocres et des systèmes d'audit et de supervision insuffisants.

Elle a annoncé mardi l'embauche de 500 personnes chargées de régler ce dossier.

Elle a aussi dit avoir reçu des demandes d'informations de la part des autorités de surveillance sur ses activité de trading à haute fréquence et qu'elle était visée par une plainte en nom collectif sur des soupçons d'infraction à la législation encadrant cette forme de trading.

Dans la perspective du versement d'amendes et de règlements à l'amiable et d'un éventuel besoin de fonds propres additionnels identifié dans le carde des tests de résistance en cours sous l'égide la Banque centrale européenne, Deutsche Bank a levé en juin 8,5 milliards d'euros afin de renforcer son bilan.

"Il y a une incertitude de taille sur le calendrier et sur l'ampleur de l'impact potentiel. Par conséquent, le coût réel des frais de justice sur le bilan de l'exercice 2014 est imprévisible" a toutefois prévenu la banque.

Après une ouverture en légère hausse, l'action Deutsche Bank a effacé ses gains, affichant une baisse de 0,56% à 26,53 euros vers 10h35.

Depuis le début de l'année, le cours de Deutsche Bank affiche une baisse de 20% alors que l'indice Stoxx paneuropéen des banques enregistre une hausse de 1%.

(Rédaction de Francfort, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Joanny)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...