Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le bénéfice d'ExxonMobil plonge, les investissements réduits

Marché : Le bénéfice d'ExxonMobil plonge, les investissements réduits

Marché : ExxonMobil enregistre une chute de 58% des profitsMarché : ExxonMobil enregistre une chute de 58% des profits

par Anna Driver

(Reuters) - ExxonMobil a annoncé mardi une baisse de 58% de ses bénéfices au quatrième trimestre et une réduction d'un quart de ses dépenses d'investissement cette année face à la chute prolongée des cours du brut.

La première compagnie pétrolière mondiale cotée par la capitalisation a réalisé son plus maigre bénéfice trimestriel depuis près de dix ans et prévoit désormais de limiter ses investissements de 2016 à environ 23,2 milliards de dollars (21,2 milliards d'euros).

Sur les trois derniers mois de 2015, son bénéfice net est tombé à 2,78 milliards de dollars, soit 67 cents par action, contre 6,57 milliards (1,56 dollar/action) un an auparavant.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice par action (BPA) de 63 cents, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

ExxonMobil a précisé que sa production de pétrole et de gaz avait progressé de 4,8% au quatrième trimestre avec l'augmentation de ses extractions de pétrole.

Son chiffre d'affaires trimestriel a, lui, baissé de 31% à 59,81 milliards de dollars. Le consensus le donnait à 51,36 milliards.

LE RACHAT D'ACTIONS SUSPENDU

La compagnie, qui a réduit ses effectifs d'environ 20% sur les cinq dernières années, a annoncé en outre avoir suspendu sur le premier trimestre 2016 un programme de rachat d'actions qui s'est traduit au quatrième trimestre 2015 par l'acquisition de 9,4 millions de titres pour 754 millions de dollars.

"Alors que nos résultats financiers reflètent un environnement difficile, nous restons concentrés sur les fondamentaux, notamment en termes de mise en oeuvre de projets et de réduction efficace de nos coûts", déclare dans un communiqué le PDG, Rex Tillerson.

Les cours du brut ont chuté d'environ 70% par rapport à leur pic de la mi-2014. Le baril de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), qui valait plus de 100 dollars à l'époque, se traite aujourd'hui tout juste au-dessus du seuil des 30 dollars.

Cette chute a incité de nombreuses compagnies à trancher dans leurs budgets d'investissement, freinant la mise en exploitation de nouveaux gisements et l'exploration de nouvelles ressources pour préserver leur trésorerie.

Certains géants du secteur souffrent encore plus qu'ExxonMobil, notamment BP, qui a chuté mardi de 8,68% en Bourse de Londres après avoir annoncé avoir subi en 2015 la plus lourde perte de son histoire.

Les résultats d'ExxonMobil sont "relativement bons, surtout si on les compare à ceux de BP, qui sont très mauvais", note Brian Youngberg, analyste chez Edward Jones, qui relève une production de pétrole et de gaz supérieure aux attentes de la part de la "major" américaine.

(Marc Angrand et Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...