Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : La thématique du 'shutdown' s'impose

Marché : La thématique du 'shutdown' s'impose

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait débuter sur une note de faiblesse jeudi matin, alors que les marchés d'actions américains ont aligné hier une cinquième séance de baisse consécutive.

A en croire les indications fournies par les bookmakers, l'indice CAC 40 se dirige vers une ouverture en repli de six points à 4189 points.

La tendance à Wall Street a totalement basculé mercredi après le surgissement d'une thématique qui a laissé de mauvais souvenirs aux marchés.

A Washington, les débats du Congrès ont pris beaucoup de retard et faute d'accord budgétaire d'ici lundi soir minuit, le gouvernement risque un 'shutdown' (fermeture de certaines administrations).

'Le problème, c'est que si une paralysie du gouvernement fédéral ne parvient pas à être évitée, les statistiques officielles ne seront pas publiées et nous ne disposerons pas du rapport mensuel sur l'emploi prévu le 4 octobre, jugé si crucial dans l'évaluation du calendrier du retrait des rachats d'actifs de la Fed', rappelle Chris Weston, stratège chez IG.

Les investisseurs s'en remettent désormais à une éventuelle initiative de dernière minute de Harry Reid, le chef de file la majorité démocrate du Sénat.

Certains observateurs rappellent toutefois que le gouvernement américain avait déjà eu recours, en 1976 puis en 1995, aux coupes de certaines dépenses, notamment en mettant au chômage technique et pour des durées plus ou moins longues certaines catégories de fonctionnaires.

Sur le plan des statistiques, la séance s'annonce relativement peu fournie avec la parution de la dernière enquête de conjoncture auprès des ménages en France et la publication, aux Etats-Unis, de la troisième estimation du PIB de 2ème trimestre, des inscriptions aux allocations chômage et des promesses de ventes de logements.

Alcatel-Lucent devrait être entouré à l'ouverture alors que différentes sources de marchés réaccréditent la théorie d'une offre de rachat par Nokia, qui dispose d'un trésor de guerre de près de huit milliards d'euros après la cession de ses téléphones portables à Microsoft. Le titre Alcatel-Lucent a bondi de 5,6% hier à New York pour une capitalisation boursière aujourd'hui établie à huit milliards de dollars.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...