Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La 'surprise du jour' vient du PMI de Chicago

Marché : La 'surprise du jour' vient du PMI de Chicago

tradingsat

(CercleFinance.com) - La 'surprise du jour' n'est pas venu du chiffre le plus attendu du jour -le rapport ADP- mais du PMI de Chicago, qui dévisse sous le seuil d'expansion économique des '50'.

La production industrielle, plombée par un $ fort, pourrait entrer en territoire de contraction au 4ème trimestre 2015.

Malgré un PMI très éloigné des attentes (48,7 contre 53 anticipé après 54,4 en août), l'incidence sur les T-Bonds US est à peine mesurable: -1Pt à 2,06% (autant dire de la stabilité... et cela fait 48H que cela dure).

S'agissant du rapport mensuel de l'institut ADP, très surveillé à 48H du 'NFP' et des chiffres officiels du chômage US, il fait état de 200.000 créations d'emplois dans le secteur privé en septembre contre une hausse de 190.000 prévue par le consensus...mais le chiffre du mois d'août a été révisé de -4.000 à 186.000.

La matinée fut également chargée sur le front des statistiques en Europe, avec le chiffre du chômage dans la zone euro: il est resté stable par rapport à juillet, d'après Eurostat.

Mais mauvaise surprise, le taux d'inflation annuel repasse négatif dans l'Eurozone, à -0,1% en septembre 2015, en baisse par rapport au mois d'août où il était de 0,1%, selon l'estimation flash d'Eurostat.

Déception également avec les ventes de détail ont reculé de -0,4% en Allemagne au mois d'août (elles étaient anticipées positives de +0,2%) et sont restées stables en France (alors que beaucoup de français sont restés sur le territoire et ne sont pas allés dépenser leur argent à l'étranger).

Beaucoup de chiffres allant de faibles à très médiocres... mais pas d'impact visible sur les marchés obligataires européens ce mercredi avec des Bunds parfaitement inchangés à 0,59%, des OAT qui se détendent de 1Pt symbolique à 0,907, suivies comme leur ombre par le '10 ans' belge à 0,91 (contre 0,922%).

Pas davantage de mouvement au Sud avec des 'Bonos' à 1,90% contre 1,91% ou des BTP italiens qui répliquent leur niveau de la veille à 1,73%.

Pour observer un écart un peu significatif, il faut se tourner du côté du Danemark avec une embellie de 4Pts de base à 0,856% puis de l'Islande (son ancienne province insulaire) dont la dette souveraine se détend de -24Pts de base, de 5,916% vers 5,679%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...