Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : La morosité domine encore ce vendredi

vendredi 18 septembre 2020 à 11h22
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes s'orientent globalement à la baisse ce vendredi matin (+0,1% à Francfort, mais -0,4% à Londres et -0,5% à Paris), dans le sillage d'une séance de jeudi dominée par la morosité sur les places mondiales.

'Les marchés actions mondiaux ont continué de perdre du terrain jeudi, avec de faibles données économiques couplées à des inquiétudes renouvelées concernant le coronavirus qui ont plombé le moral des investisseurs', souligne-t-on chez Deutsche Bank.

En milieu d'après-midi, aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance de l'indice composite des indicateurs avancés du Conference Board pour août, ainsi que de l'indice 'UMich' de confiance des consommateurs (préliminaire).

Seule donnée parue ce matin en Europe, les ventes de détail en volume du Royaume Uni ont augmenté de 0,8% en août par rapport au mois précédent, dépassant ainsi de 0,1 point le consensus, et de 4% leur niveau d'avant la pandémie.

Notant toutefois que 'le chômage augmente et d'autres parties de l'économie, comme l'investissement, prennent plus de temps à se redresser', Capital Economics 'ne s'attend pas à ce que le PIB britannique retrouve son niveau d'avant le virus avant environ début 2022'.

Sur le front des valeurs, LSE Group avance de près de 1% à Londres et Euronext bondit de plus de 4% à Paris, après la confirmation de discussions exclusives pour un rachat de Borsa Italiana, filiale de LSE Group, par Euronext.

easyJet dévisse de près de 8% à Londres, après l'annonce de l'arrivée de Kenton Jarvis comme directeur financier, succédant à Andrew Findlay qui a fait part précédemment de son intention de quitter la compagnie aérienne à bas coûts.

A Madrid, Bankia recule de près de 3% après l'approbation par les conseils d'administration de Bankia et de CaixaBank de leur rapprochement, qui doit être réalisé sous la forme d'une fusion par absorption du premier par le second.

Ericsson gagne près de 2% sur l'OMX après l'acquisition par l'équipementier télécoms de Cradlepoint, le leader du marché américain des solutions d'entreprise WAN 4G et 5G Wireless Edge, pour un prix de 1,1 milliard de dollars.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.60 % vs -0.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat