Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : La hausse l'emporte sur les places européennes

Marché : La hausse l'emporte sur les places européennes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un début de séance plus hésitant, la dynamique haussière l'emporte cet après-midi sur les marchés européens, tandis que la zone euro sort enfin d'une récession qui aura duré un an et demie.

Zurich progresse de 0,6%, Paris et Amsterdam de 0,5%, Milan de 0,3% et Francfort de 0,2%, tandis que Londres, Madrid, Lisbonne et Bruxelles cède 0,1%. A New York, le Dow Jones perd 0,3% et le Nasdaq 0,1%.

'Nous observons depuis plusieurs jours une petite divergence de performance entre les indices européens (haussiers) et les indices américains (petite consolidation)', souligne un gérant de Barclays Bourse.

'La confirmation ce matin d'un rebond des économies européennes au deuxième trimestre pourrait justifier cette situation dans le sens où les indices américains restent proches de leurs records historiques et les indices européens encore loin', poursuit-il.

La zone euro a donc mis un terme à six trimestres consécutifs de recul de son activité, d'après Eurostat qui a fait état d'une croissance de son PIB de 0,3% au deuxième trimestre, progression supérieure aux attentes.

Ce redressement s'appuie sur les croissances plus fortes que prévu des deux principales économies de la zone : les PIB de l'Allemagne et de la France se sont accrus de 0,7% et de 0,5% respectivement sur la période.

'Néanmoins, de nombreux facteurs - difficultés persistantes du secteur bancaire, consolidation budgétaire inachevée, désendettement du secteur privé, faiblesse du commerce mondial..., empêchent une reprise solide et durable', nuance-t-on chez Naixis.

De l'autre côté de l'Atlantique, on notera que les prix à la production industrielle aux Etats-Unis ont marqué le pas en juillet, alors que les économistes attendaient une hausse de 0,3% après une augmentation de 0,8% en juin.

Lanterne rouge du DAX, RWE recule de 4,8% à 21,3 euros, le groupe énergétique allemand ayant dévoilé des résultats semestriels inférieurs aux attentes, en dépit d'un arbitrage favorable dans un conflit avec son fournisseur russe Gazprom.

ThyssenKrupp perd 1,1% à 16,7 euros à Francfort, au lendemain de la publication des comptes du groupe industriel pour son troisième trimestre, d'où ressortent des prises de commandes en retrait de 8% sur la période.

Beiersdorf affiche par contre un gain de 0,8% à 68,8 euros, soutenu par Morgan Stanley qui réitère son opinion 'surpondérer' avec un objectif de cours de 78 euros, voyant des opportunités significatives dans les émergents.

Novartis gagne 1,1% à 69,1 francs suisses à Zurich, alors que le groupe de santé ne serait plus en lice pour mettre la main sur Onyx Pharmaceuticals en raison d'une valorisation jugée excessive pour cette société, d'après des sources de presse.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...