Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La hausse l'emporte avant la clôture

Marché : La hausse l'emporte avant la clôture

tradingsat

(CercleFinance.com) - Entrainés par Wall Street, les marchés européens évoluent dans le vert en fin d'après-midi, alors que les opérateurs se concentrent sur des publications d'entreprises particulièrement nombreuses ce jeudi.

Lisbonne gagne 1,6%, loin devant Francfort (+0,7%), Milan (+0,5%), Zurich (+0,4%), Amsterdam (+0,3%), Londres (+0,2%), tandis que Paris stagne, que Bruxelles perd 0,1% et Madrid 0,2%. Par comparaison, Wall Street progresse de 0,5%.

Le maintien du taux italien à 10 ans vers 4% tend à rassurer. 'Le ciel politique se dégage avec la nomination du premier ministre Enrico Letta qui devrait pouvoir former un gouvernement de coalition', souligne Barclays Bourse.

Par ailleurs, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ont diminué de 16.000 la semaine dernière aux Etats-Unis, à 339.000, alors que les économistes attendaient une stabilisation vers 350.000.

Du côté des données européennes, le PIB du Royaume Uni a rebondi de 0,3% au premier trimestre, selon une estimation préliminaire, alors que le taux de chômage en Espagne a grimpé de 1,2 point à 27,2% sur les trois premiers mois de 2013.

A Amsterdam, Unilever baisse de 1,7% à 32 euros, à la suite d'un chiffre d'affaires trimestriel quasiment atone, mais la lanterne rouge revient à KPN (-4,1% à 2,7 euros), après la présentation des conditions de son augmentation de capital très dilutive.

Bayer se trouve à l'arrière du peloton sur le DAX avec un recul de 0,5% à 80,2 euros, suite à la publication par le groupe de chimie-pharmacie de ses résultats au titre du premier trimestre 2013, inférieurs aux attentes du consensus.

Astrazeneca dévisse de 2,5% à 3300 pence à Londres, délaissé en raison de résultats en berne sur les trois premiers mois de l'année, principalement sous l'effet de pertes d'exclusivités sur certains de ses médicaments-phares.

L'action Eni cède 1,8% à 17,8 euros, soit la plus forte baisse de la Bourse de Milan, au lendemain de la publication par la compagnie pétrolière italienne de résultats trimestriels en retrait dans le sillage de sa production.

Santander recule de 2,4% à 5,5 euros à Madrid : la banque espagnole a annoncé un bénéfice net en baisse de 26% au titre du premier trimestre, sur fond de contexte économique difficile et de provisions toujours élevées.

A la Bourses de Paris, les opérateurs applaudissent les chiffres de Technip (+5,6% à 83,5 euros) et de Renault (+4,1% à 52,6 euros), mais boudent notamment ceux d'Unibail-Rodamco (-1,9% à 195 euros) et de Pernod-Ricard (-2% à 95 euros).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI