Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La dynamique haussière s'est enrayée à Wall Street

Marché : La dynamique haussière s'est enrayée à Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a entretenu jusqu'à la dernière heure l'illusion de se maintenir en lévitation au contact de ses sommets historiques.
A partir de 19H30 et jusque vers 21H30, les indices US ont hésité entre stabilité et timide hausse: le 'S&P' naviguait entre 1.695 et 1.697, le Nasdaq perdait entre 0,15% et 0,25% mais la hausse du Dow Jones compensait largement (il s'adjugeait entre +0,3% et +0,4%).
A 21H00, le 'Dow' flirtait encore avec les 15.600, c'est à dire ses meilleurs niveaux du début de la séance (15.604Pts).

Mais la dynamique haussière qui semblait invulnérable s'est enrayée à 30 minutes de la clôture avec une rechute du Nasdaq (-0,6%), du 'S&P' (-0,21%) et le Dow Jones a préservé une avance symbolique de +0,15% à 15.568Pts (sa meilleure clôture depuis sa création il y a plus d'un siècle).
Net recul en revanche pour le Nasdaq-100 (-0,78%) et le 'Dow Transport' (-0,95%) qui a pâti des statistiques US publiées en milieu d'après-midi.

La séance qui avait bien commencé (les indices gagnant 0,25% en moyenne au cours du 1er quart d'heure) s'est gâtée à partir de 16H.
Le catalyseur de la consolidation fut le mauvais indice d'activité de la FED de Richmond.
Ce baromètre industriel a plongé de +7 vers -11 au mois de juin et plus inquiétant encore, les nouvelles commandes sont ressorties en chute libre de +9 vers -15.

Peu avant sa parution, le 'S&P' s'était hissé jusque vers 1.699, le Russel-2000 à 1.056 (contre 1.055Pts lundi) et l'optimisme des investisseurs était entretenu par la vieille 'ficelle' des résultats 'meilleurs que prévus'.
La réalité, c'est qu'ils sont le plus souvent en retrait par rapport au dernier trimestre, notamment du côté des chiffres d'affaire et cela s'est confirmé avec les trimestriels d'Apple.

Le bénéfice s'inscrit en repli de -15% à 7,47$ contre 9,32$/titre mais il est supérieur aux 7,32$ anticipés.
Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 35,3Mds conforme aux attentes (35,1Mds$) mais avec une répartition des ventes un peu inattendue.
Les ventes d'iPad ont reculé à 14,6 millions contre 17 millions et celles d'ordinateurs 'Mac' a fléchi de 4 vers 3,8 millions.
Apple gagnait +4% en transactions hors séance après avoir perdu -1,7% en clôture.

Franche déception en revanche pour Broadcom: déjà en repli de -4,4% en séance, les trimestriels sont sanctionnés d'une baisse supplémentaire de -5,5% (à 30$): le groupe a dû passer une lourde provision pour dépréciation de sa filiale Netlogic et le chiffre d'affaire a également raté la cible des 225Mns$ (220Mns au mieux).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI